Couture

Créations en vrac

Sacs, beewraps, bavoir, couverture bébé, cape de bain bébé, des cadeaux, des commandes, des produits pour la boutique… petit medley des dernières créations made by Le Royaume de Physalis!

 

Publicités
Couture, DIY, Zéro déchet

Astuce pour la cuisine : DIY Poche à douille

A la maison, nous aimons beaucoup cuisiner, tester, bricoler… et justement il y a peu de temps Mister Physalis avait dans l’idée de faire des biscuits. La recette qu’il avait sélectionné demandait d’utiliser des poches à douilles pour mettre en forme la pâte sur la plaque de cuisson, pour faire de jolis petits gâteaux.

C’est à ce moment là que nous nous sommes rendu compte que nous n’avions plus de poches à douilles! Effectivement, les dernières que nous avions utilisé étaient en plastique et jetables. Une fois le paquet terminé nous n’en avions pas acheté d’autres.

Il a fallu trouver une solution rapidement, parce que la pâte à biscuits était quasiment prête! Là je me suis rappelée des poches à douilles utilisées par mon beau père pour cuisiner, elles étaient lavables et en coton. Nous avions testé une fois il y a longtemps, mais nous n’avions pas trop aimé le tissus qui vieillit à force d’utilisation et de lavage… A cette époque on trouvait ça pas très propre et pas très appétissant… Mais là c’était assez urgent, alors j’ai proposé à Mister Physalis de faire quelque chose vite fait en tissus. Mister Physalis avait dans les mains les Beewrap et avait une idée : « tu ne pourrais pas coudre le Beewrap comme ça? ». L’idée, c’était de former un cône avec une des pièces de Beewrap que j’avais réalisé il y a quelques temps.

emballage ciré

Je n’étais pas sûre que ça passe à la machine à coudre, alors j’ai cousu à la main la pièce de tissus enduite de cire, pour la fermer, avec du fil de lin ciré. La couture terminée, il suffisait de couper le bout du cône obtenu, afin de pouvoir y passer la douille en métal.

avec la douille

Une fois terminé l’assemblage de la poche cirée et de la douille, le verdict est tombé : pas de fuites, rien! Ça marche sans problème! Par contre, la prochaine fois, il faudra s’assurer que la pâte à biscuit soit réussie…


DIY Poche à douilles cirée

Matériel

  • une pièce en tissus (coton) de grande taille (environ 30 cm x 30 cm ou 30 cm x 35 cm) ou un beewrap  (taille M ou L)
  • de la cire végétale ou d’abeille (non nécessaire si vous partez d’un beewrap)
  • du fil
  • une aiguille
  • une paire de ciseaux

Réalisation

  • Pour cirer votre pièce de tissus, rendez vous sur mon tutoriel pour réaliser un Beewrap.
  • Prenez votre tissus ciré et pliez le en deux selon une diagonale
  • Faire une couture à la main à environ 0.5 cm du bord, pour assembler les deux grands côtés ensembles.

couture poche

 

couture

  • Une fois la couture terminée, placez le surplus de couture sur un même côté.
  • Positionnez votre douille à côté, et coupez la pointe de la pièce de tissus, de façon à ce que la douille soit bien calée dans le trou.

couper la pointe

  • C’est terminé, vous pouvez l’utiliser pour préparer plein de gourmandises!

poche a douille

Attention, ne pas utiliser de préparation culinaire chaude dans la poche en tissus ciré. Laver après usage à l’eau froide et faire sécher.


J’espère que cette astuce vous aura été utile pour remplacer vos poches à douilles en plastique jetables!

 

Boutique, Couture

Une étudiante, un livre et un cadeau de Noël – Voici comment est né mon protège livre.

Lorsque j’étais à l’université, surtout les deux dernières années d’études, je devais compter au moins une heure de RER et métro, par jour, de mon appartement à la faculté. Dans la très grande majorité des cas, je lisais, pour rendre le temps moins long et m’évader dans des histoires plaisantes, ou pour avancer dans la lecture des articles de recherches.

protège livre en action

Les articles, souvent des photocopies ou des documents imprimés, étaient rangés dans des pochettes cartonnées et n’avaient pas besoin de beaucoup de protection. Mais les livres que je prenais dans mon sac à dos, eux étaient mis tels quels et parfois, ils se retrouvaient mal menés à cause de la trousse ou encore de la bouteille d’eau. Et à force d’être manipulés, de sortir du sac puis d’être remis dedans, puis d’être déplacés pour insérer un cahier… les livres se retrouvaient avec des éraflures ou des pages cornées.

protège livre dans le sac

Sans être maniaque, je n’aime pas abîmer les livres. A chaque fois que je me retrouvais avec la couverture d’un livre plié, ça me chagrinait.

Une copine de promo, avait trouvé la parade, elle protégeait son livre du moment en l’emballant dans un foulard avant de le mettre dans son sac ou sa valise.

Plus tard, une fois les études terminées, j’ai déménagé, et la question du livre dans le sac pour passer le temps dans les transports en commun ne s’est plus vraiment posée.

Mais un jour, cette amie, lectrice assidue et dévoreuse de livre, est venue me voir en train, et dans sa valise il y avait un foulard qui protégeait un livre. Après cette visite, j’avais trouvé le prochain cadeau de Noël que j’allais lui fabriquer.

protège livre grand modèle

 

Je voulais faire une sorte de pochette qui permette de protéger un livre. Pour cela, il était nécessaire de prendre en compte que la taille et l’épaisseur de livres varient.

Après différents tests et essais, mon protège livre est né : c’est un couvre livre en forme de croix avec 3 boutons et un élastique, pour s’adapter au livre. Partant du principe que la plupart du temps, lorsque nous voyageons, nous prenons avec nous des livres de poches, mon couvre livre de base est un modèle pour livres de poches et certains livres un peu plus grands. J’ai ensuite réalisé des modèles pour des livres brochés et de dimensions plus importantes.

protège livre disponible à la vente

L’intérieur du protège livre est en polaire, tout doux pour protéger le livre, et l’extérieur est dans un tissus en coton fantaisie pour un accessoire original, unique, coloré et personnalisé.

protèges livres format poche

Depuis, c’est pour moi un accessoire fétiche et incontournable pour les amoureux des livres papiers.

Lors des marchés, je rencontre des personnes qui, elles aussi, protégeaient leurs bouquins dans des sacs plastiques, foulard ou autre. Maintenant, elles ont trouvé un système en tissus, lavable, réutilisable, coloré, unique et fantaisie, pour prendre soin de leur livre préféré.

protèges livres disponibles dans la boutique

Ainsi, les livres sont préservés des mauvais traitements dans les valises ou sacs, de façon élégante. Les protèges livres étant bien fermés, ils ne s’ouvrent pas et il n’est pas possible d’avoir une page ou une couverture pliée. 

Si vous cherchez une idée de cadeau original à offrir ou à se faire offrir, le protège livre fera le bonheur de tous lecteurs! 

deux formats de protège livre.JPG

Les modèles en vente dans la boutique sont de deux formats

  • un format de livres de poches avec une largeur de l’étui vide plié d’environ 15 cm et une hauteur de l’étui vide plié d’environ 21 cm.
  • un format plus grand avec une largeur de l’étui vide plié d’environ 20 cm et une hauteur de l’étui vide plié d’environ 26 cm.

protège livre grand format

Mais il est tout à fait possible de réaliser des modèles selon vos dimensions. Par exemple, un protège livre pour agenda de banque est réalisable, c’est d’ailleurs un modèle qui m’a été demandé : retrouvez les photos ici.

protège livre disponible


Les modèles personnalisés se font sur commande, pour cela n’hésitez pas à me contacter par mail ou sur la boutique en ligne ou via le blog ou sur Facebook ou sur Instagram.


 

Couture

Cadeau de naissance de Loric

En février, mon cousin et sa compagne ont donné naissance à un garçon, et pour accueillir le petit Loric, j’ai gardé mes habitudes : je leur ai confectionné un petit ensemble de bienvenue. Je vous laisse découvrir en images le lot composé d’un bavoir, de deux attaches tétines et d’un cube d’éveil, le tout assorti.

assortiment naissance loricattache tétinebavoir loriccadeau naissance loriccube éveil

Retrouvez les bavoirs que je créé et propose à la vente sur la boutique en ligne.

Les cubes d’éveil et attaches tétines ne sont pas disponibles en boutique mais  se font sur commande pour le moment.

Boutique, Couture

Commande personnalisée pour une naissance

Il y a quelques mois, Emilie m’a contacté pour une commande personnalisée. Elle avait repéré sur le blog, les cadeaux que j’avais confectionné pour l’arrivée des bébés de mon entourage. Pour l’arrivée de sa fille, elle souhaitait que je lui réalise un lot de produits assortis, comprenant un tapis de jeu, un cube d’éveil et une balle de préhension.

balle cube tapis

Après avoir choisi ensemble les tissus et une fois le matériel à ma disposition, je me suis hâtée de lui préparer sa commande. Je voulais être sure que sa demande arrive à temps pour la naissance du bébé!

préparation cube

tapis de jeu en cours

Le tapis mesure environ 80 cm sur 100 cm, il est rembourré avec de la ouate, j’y ai mis plusieurs couches afin d’avoir un tapis de jeu d’environ 3 cm d’épaisseur. De cette manière, bébé pourra jouer en étant confortablement installé! Le tapis possède une face unie et une face à motifs fleurs et feuilles fantaisies un peu rétro.

tapis jeu

tapis

Le cube et la balle sont réalisés avec le même tissus, avec en plus un tissus doudou tout doux bleu ciel. L’idée était d’avoir tissus dans une autre matière et couleur pour l’éveil du bébé. J’ai aussi ajouté des bouts de rubans, de différentes tailles et couleurs, au cube pour la préhension.

cube et tapis

cube balle

Mon fils aurait bien aimé pouvoir jouer avec ces deux objets! Je lui en ai fait aussi l’année dernière et c’est assez rigolo de le voir tenir le cube par les morceaux de rubans qui dépassent 🙂 !

J’espère que le petit bébé qui aura cette commande s’amusera bien! Bienvenue à toi!

 

Couture, Vie à la campagne, Zéro déchet

Ma démarche zéro déchet – Avec Bébé : couches et lingettes

Depuis que Bébé est arrivé, il y a plus d’un an, de nouvelles problématiques sont apparues pour ma démarche zéro déchet au quotidien. Je vous avais déjà parlé dans différents articles de mon utilisation de mouchoirs, lingettes, serviettes de table et serviettes hygiéniques, le tout lavable. Je ne peux donc pas passer à côté d’un article vous expliquant ma vie zéro déchet avec Bébé.

Commençons par le commencement. La grossesse et la préparation à l’arrivée de Bébé. A cette époque je suis déjà une grande adepte du quotidien zéro déchet, j’ai pesé pendant un an mes déchets, regardé ce que je pouvais améliorer (je le fais d’ailleurs toujours)  et je fais beaucoup moi même pour limiter déchets et autres produits nocifs. Alors tout naturellement, avec Mister Physalis nous réfléchissons, nous nous questionnons sur ce que nous allons devoir mettre en place avec l’arrivée de Bébé pour que notre quotidien zéro déchet ne soit pas trop chamboulé.

L’étude concerne l’alimentation (je n’en parlerai pas ici) et la toilette/change de Bébé. Ce sont ces deux points qui vont modifier le volume et le poids de nos poubelles.

toilette bébé

Les lingettes

Étant familiarisée avec ce système parce que j’en utilise moi même pour le visage, j’ai confectionné mes lingettes pendant ma grossesse en même temps que d’autres petites choses pour Bébé. En discutant avec les mamans de mon entourage, j’ai pris en compte leur expérience pour choisir la taille adaptée de la lingette. J’ai donc préparé des lingettes rectangulaires dans différentes matières : tissus éponge et tissus sweat (comme pour les lingettes pour femme carrées que je propose en boutique).

Les lingettes en tissus éponge me servent principalement pour la toilette de Bébé, celles en sweat me servent pour l’utilisation du liniment et franchement c’est top, j’en suis très satisfaite ! Le liniment n’est pas du tout absorbé, il reste en surface ce qui est idéal pour étaler sur les fesses de Bébé !

en cours de séchage

Elles me servent depuis le retour de la maternité. Je n’ai que quelques fois utilisé des lingettes jetables lors de visites chez des amis ou la famille, au début alors que je n’avais pas pris assez de lingettes dans le sac à langer. J’ai d’ailleurs eu du mal à m’en servir, le modèle jetable étant plus petit que celles que j’avais cousu pour Bébé !

Si vous êtes intéressées par ce type de lingettes lavables, vous pouvez retrouver les modèles que je propose à la vente sur la boutique Au Royaume de Physalis.

Les couches

Les couches. Voilà la grande question! Je suis « lavable » pour tout à la maison. Elles devront donc être lavables aussi. Quel modèle? A partir de quand? Et pour la maternité? Et lors de la garde de Bébé?  Bref… tout au long de la grossesse j’y ai réfléchis mais je n’ai pas su me décider. Mister Physalis lui était prêt à suivre n’importe quel choix en fait. Mais ce qui m’a beaucoup gêné lors de mes réflexions, c’était la taille que je devais choisir pour Bébé. Je ne savais pas quelle taille ni poids il allait faire à la naissance et je ne voulais pas acheter ou coudre un modèle sans avoir Bébé avec moi pour me rendre compte de ce que ça donnait sur lui.

J’ai donc finalement laissé de côté la question pour la reprendre une fois Bébé à la maison. Heureusement que je ne m’étais pas fixée sur un poids /taille pour choisir mes couches parce que Bébé est arrivé avec un mois d’avance. J’avoue j’étais un peu prise au dépourvu! Alors pendant les premiers mois j’ai un peu oublié les couches lavables, d’autres questions plus importantes étaient là et puis vu le petit poids de Bébé, nous avons débuté avec des couches jetables, le même que celles que nous avions à la maternité.

premier modèle couche testé

Ensuite, au bout de quelques mois, j’ai décidé d‘acheter des couches lavables. Le temps et la motivation me manquaient pour les faire moi même. Premier modèle testé : je ne suis pas satisfaite, beaucoup trop gros et puis il y a des fuites. J’en ai marre de faire des changements de vêtements plusieurs fois par jour et je suis fatiguée. Et puis à chaque fois je voyais que ça faisait gros devant et je me demandais si Bébé allait vraiment pouvoir se retourner sur le ventre lors de ses jeux sur le tapis !!

Je mets de côté les couches lavables. Je reprends des jetables, mais bio.  Et la nuit, c’est la cata, Bébé est tout le temps mouillé. Nous devons changer le lit à chaque fois le matin… Nouvelle marque de couches bio. Au bout de quelques mois, les fuites la nuit reprennent. Et je repense aux couches lavables. Quitte à avoir des fuites, autant utiliser les lavables me dis- je, énervée par les matins mouillés de Bébé et ses réveils en pleine nuit parce qu’il est trempé. Je modifie un peu mon système de couches lavables (je change de surcouche), mais nous les mettons juste pour la nuit : moins de fuite mais je trouve toujours que c’est trop gros et gênant pour ses mouvements.

deuxième modèle couches testé

Une amie achète des couches lavables pour son fils qui est né. Le système me plaît. Je tente avec la même marque qu’elle. Je les achète d’occasion sur le net.

Je teste : pas trop gros mais parfois il y a des fuites. Le système est assez simple. Mais je ne les utilise pas la nuit. Nous restons avec les jetables pour la nuit.

Je reste quelque temps comme ça : couches lavables la journée quand Bébé est avec moi (soit avec les inserts de la marque de la couche lavable soit avec des langes pliés remplaçant les inserts), jetables la nuit et lorsque de Bébé est en garde chez ses grands parents. Mais les fuites sont présentes la journée (avec les lavables) et la nuit (avec les jetables). Prise de tête !!!

troisième modèle de couche

Puis arrive la période où Bébé ne se laisse pas changer facilement, c’est un parcours du combattant pour arriver à lui mettre correctement les couches toute seule, et encore plus les couches lavables. Et pour éviter des fuites nous devons le changer max toutes les 2 heures donc le change était vraiment problématique. En plus, à ce moment là, il a les fesses rouges.  Alors retour aux couches jetables, j’arrive plus facilement à lui mettre les couches. Et au bout de quelques temps ses fesses ne sont plus irritées…Mais comment savoir si cela venait des couches ou des poussées dentaires? Une fois que Bébé accepte de nouveau de se laisser changer, je reprends les couches lavables. Un vrai Yo-Yo cette histoire !

couche lavable

Puis la machine à laver tombe en panne. Il faut l’avouer quand on utilise les couches lavables, les serviettes hygiéniques lavables etc… quand la machine ne fonctionne plus c’est assez gênant !

Retour aux couches jetables – et on a encore changé de marque à cause des fuites – parce que je ne veux pas donner les couches lavables à ma famille qui lave le linge pour nous. Et puis je n’aurais pas eu assez de couches lavables de toute façon.

Une fois la machine changée, j’ai eu du mal à reprendre l’utilisation des couches lavables…

Aujourd’hui, qu’en est il ??

Bébé a maintenant 15 mois et est très actif. Alors la couche jetable est parfois plus pratique pour nous quand nous sommes à l’extérieur. A la maison, Bébé est en couches lavables la plupart du temps, mais la nuit et pour la sieste, nous sommes toujours en jetable. Et comme je vous le disais plus haut, certains jours par semaine Bébé est en garde alors nous restons sur du jetable… 

Cependant je ne suis pas 100 % satisfaite. Pourquoi ?

  • Et bien parce que nous avons investi dans des couches lavables, d’occasion certes, mais si on ne s’en sert pas et bien niveau budget couches c’est pas top ! Il faut voir quand même la quantité de couches utilisées ! Alors les couches lavables resteraient vraiment plus rentables que les jetables si nous les utilisions à 100 %.

  • Et puis cette quantité de couches va bien quelque part ! Dans notre poubelle en tout premier lieu. Alors question Zéro déchet nous n’y sommes pas du tout ! Même en étant en mixte jetables/lavables, notre poubelle est composée majoritairement de couches! Donc il y a encore du boulot !!

  • Ensuite ça ne correspond pas du tout à notre optique de respect de la planète : les couches jetables c’est cracra même propres ! Question fabrication ça pollue mais ensuite question élimination des déchets, ça pollue aussi.

  • Enfin, à chaque fois que je mets une couche jetable à Bébé, je ne peux pas m’empêcher de penser à tous les produits chimiques qu’il y a dedans et aux dernières études sorties…

  • Et un problème encore non résolu : Bébé a de nouveau les fesses rouges depuis qu’ on a repris de façon plus intensive, les couches lavables à la maison. Et de nouveau des difficultés à le changer.

les couches actuellement

Bref pour conclure sur ce sujet complexe mais toujours très intéressant, nous commençons la nouvelle année en mixte lavable/jetable, avec un déficit côté lavable. Je souhaite pouvoir passer en lavable sur plus de jours, mais pour cela il va me falloir résoudre le problème des fesses irritées, des changes difficiles et des fuites la nuit.

Si vous avez des conseils, n’hésitez pas à me laisser un commentaire! Merci!

Edit du 19 mars 2018 : si vous souhaitez connaitre l’évolution de notre aventure couches, rendez vous ici pour un article de bilan 1 mois après cet article. Bonne lecture!