Boutique, Couture

Une étudiante, un livre et un cadeau de Noël – Voici comment est né mon protège livre.

Lorsque j’étais à l’université, surtout les deux dernières années d’études, je devais compter au moins une heure de RER et métro, par jour, de mon appartement à la faculté. Dans la très grande majorité des cas, je lisais, pour rendre le temps moins long et m’évader dans des histoires plaisantes, ou pour avancer dans la lecture des articles de recherches.

protège livre en action

Les articles, souvent des photocopies ou des documents imprimés, étaient rangés dans des pochettes cartonnées et n’avaient pas besoin de beaucoup de protection. Mais les livres que je prenais dans mon sac à dos, eux étaient mis tels quels et parfois, ils se retrouvaient mal menés à cause de la trousse ou encore de la bouteille d’eau. Et à force d’être manipulés, de sortir du sac puis d’être remis dedans, puis d’être déplacés pour insérer un cahier… les livres se retrouvaient avec des éraflures ou des pages cornées.

protège livre dans le sac

Sans être maniaque, je n’aime pas abîmer les livres. A chaque fois que je me retrouvais avec la couverture d’un livre plié, ça me chagrinait.

Une copine de promo, avait trouvé la parade, elle protégeait son livre du moment en l’emballant dans un foulard avant de le mettre dans son sac ou sa valise.

Plus tard, une fois les études terminées, j’ai déménagé, et la question du livre dans le sac pour passer le temps dans les transports en commun ne s’est plus vraiment posée.

Mais un jour, cette amie, lectrice assidue et dévoreuse de livre, est venue me voir en train, et dans sa valise il y avait un foulard qui protégeait un livre. Après cette visite, j’avais trouvé le prochain cadeau de Noël que j’allais lui fabriquer.

protège livre grand modèle

 

Je voulais faire une sorte de pochette qui permette de protéger un livre. Pour cela, il était nécessaire de prendre en compte que la taille et l’épaisseur de livres varient.

Après différents tests et essais, mon protège livre est né : c’est un couvre livre en forme de croix avec 3 boutons et un élastique, pour s’adapter au livre. Partant du principe que la plupart du temps, lorsque nous voyageons, nous prenons avec nous des livres de poches, mon couvre livre de base est un modèle pour livres de poches et certains livres un peu plus grands. J’ai ensuite réalisé des modèles pour des livres brochés et de dimensions plus importantes.

protège livre disponible à la vente

L’intérieur du protège livre est en polaire, tout doux pour protéger le livre, et l’extérieur est dans un tissus en coton fantaisie pour un accessoire original, unique, coloré et personnalisé.

protèges livres format poche

Depuis, c’est pour moi un accessoire fétiche et incontournable pour les amoureux des livres papiers.

Lors des marchés, je rencontre des personnes qui, elles aussi, protégeaient leurs bouquins dans des sacs plastiques, foulard ou autre. Maintenant, elles ont trouvé un système en tissus, lavable, réutilisable, coloré, unique et fantaisie, pour prendre soin de leur livre préféré.

protèges livres disponibles dans la boutique

Ainsi, les livres sont préservés des mauvais traitements dans les valises ou sacs, de façon élégante. Les protèges livres étant bien fermés, ils ne s’ouvrent pas et il n’est pas possible d’avoir une page ou une couverture pliée. 

Si vous cherchez une idée de cadeau original à offrir ou à se faire offrir, le protège livre fera le bonheur de tous lecteurs! 

deux formats de protège livre.JPG

Les modèles en vente dans la boutique sont de deux formats

  • un format de livres de poches avec une largeur de l’étui vide plié d’environ 15 cm et une hauteur de l’étui vide plié d’environ 21 cm.
  • un format plus grand avec une largeur de l’étui vide plié d’environ 20 cm et une hauteur de l’étui vide plié d’environ 26 cm.

protège livre grand format

Mais il est tout à fait possible de réaliser des modèles selon vos dimensions. Par exemple, un protège livre pour agenda de banque est réalisable, c’est d’ailleurs un modèle qui m’a été demandé : retrouvez les photos ici.

protège livre disponible


Les modèles personnalisés se font sur commande, pour cela n’hésitez pas à me contacter par mail ou sur la boutique en ligne ou via le blog ou sur Facebook ou sur Instagram.


 

Publicités
Vie à la campagne, Zéro déchet

Ma démarche zéro déchet – Au travail

Jusqu’à présent je vous ai parlé de la démarche que j’entreprends chaque jour pour atteindre un quotidien zéro déchet . Mais qu’en est il côté boulot ?

Comme vous le savez peut être (ou non?), je travaille à la maison en tant que créatrice du Royaume de Physalis. Je réalise pour vous des accessoires durables pour le quotidien, des accessoires avec des tissus qui m’inspirent, des tissus colorés, des tissus nature, mais aussi avec des tissus récupérés ou venant de la transformation de vêtements (plus d’info ici).

Lors de la fabrication des produits

Pendant cette étape, j’essaie toujours de limiter les déchets. Dans mon cas, les déchets obtenus sont majoritairement en tissus. Les chutes sont importantes, même si lors de la découpe de mes pièces, je place les patrons de façon à avoir le minimum de pertes. Pour moi, chaque morceau de tissus est important. Je ne jette donc pas les chutes de tissus. Elles sont gardées dans une malle en attente d’un futur projet : rembourrage coussin, assemblage des chutes pour des créations patchwork…

malle tissus

Pour info, j’avais déjà publié sur le blog des idées pour ne pas jeter les chutes de tissus : 

J’utilise aussi des vêtements que je transforme pour la réalisation de certains modèles. Parfois, les chutes restantes des vêtements ne sont plus utilisables (trop abîmées par exemple), dans ce cas, selon la pièce du vêtement, la matière, soit j’en fais des chiffons pour le ménage, soit je mets les restes dans les containers de recyclage de vêtements.

Pour la réalisation de mes différents accessoires, je suis toujours à l’affût d’occasion : de boutons à récupérer sur un vêtement, de la mercerie sur des foires à tout… je fais attention à la qualité de la fourniture : la seconde main ou les pièces d’occasion neuves me servent souvent pour créer. C’est pour moi important de réutiliser des éléments encore en bon état, plutôt que de les voir partir à la poubelle.

La partie administrative

Pour ce qui est de la partie administrative, lorsque j’ai vraiment besoin d’imprimer des factures ou autres documents que je dois garder, j’utilise toujours des feuilles qui ont déjà une face utilisée. C’est quelque chose que je fais, pour le travail ou non, j’utilise les feuilles de papiers jusqu’à ce que je ne puisse plus écrire dessus par faute de place!

Lorsque je reçois du courrier/des colis, je mets de côté, quand cela est possible, les enveloppes et emballages, afin de pouvoir les réemployer ensuite lors de mes envois de commandes et courriers. Si les enveloppes ne peuvent pas être réutilisées, je les garde pour ranger mes patrons et explications couture (de même que les pochettes d’imagerie médicale).

rangement des patrons

De même, lors des envois, je limite aussi les emballages et les papiers accompagnant les produits commandés.

colis et lettre

Sur les marchés/salons – lors des déplacements

Lors de mes ventes sur des salons/marchés, je prévois toujours mon repas ainsi que mon matériel de pique nique Zéro déchet : boite en verre, pochette à en cas, couvert et serviette de table.

pochette encas orange

Selon le produit acheté sur mon stand, je propose ou non un sac en papier pour transporter (j’ai du stock à écouler :)…).

Avoir une boutique en ligne implique l’envoi des produits mais aussi des déplacements pour aller à la poste. La où nous vivons, nous avons besoin de la voiture pour nos déplacements. Il n’est pas possible de se déplacer à pieds ou en transport en commun pour aller à la poste, en courses ou à la bibliothèque. Autant que possible, lorsque je dois me déplacer à la poste ou ailleurs, je le fais en combinant plusieurs « missions ». Surtout que la plupart des déplacements nous emmènent au même endroit! Je vais donc aller à la poste et en même temps à la pharmacie, en courses etc. 

Ce que je n’ai pas encore résolu

Depuis le début de mon activité, j’ai changé 3 ou 4 fois de cartes de visite. Au début seul le blog (qui a changé d’adresse depuis la création de mon entreprise) et l’adresse mail était sur la carte mais au fur et à mesure j’ai dû ajouter la boutique en ligne (qui a changé aussi, fermeture d’A Little Market oblige…), Facebook, et maintenant Instagram! Bref, entre les changements je n’ai pas pu écouler les cartes de visite car j’en avais commandé en trop grand nombre au début… je vais devoir mettre les cartes obsolètes au recyclage. Et pour se faire connaitre sur des stands, les cartes de visites sont toujours utiles. Elles génèrent des déchets mais il me faudra quand même en garder.

Je jette beaucoup de bobines de fil vides.  Elles sont pour la plupart en plastique. Je n’en ai pas encore trouvé l’utilité donc je ne les garde pas et elles finissent à la poubelle. Si quelqu’un a des propositions d’upcylcing je suis preneuse 🙂 !

bobine.JPG

J’utilise encore du scotch blanc pour fermer certains de mes colis. J’ai l’intention de passer à du scotch kraft une fois mon stock de scotch terminé.

Une autre chose que j’oublie toujours de recycler, ce sont les cartouches d’encres vides. Je sais que nous pouvons les mettre dans des containers spéciaux, à la déchetterie ou ailleurs mais je n’y pense jamais lorsque je change une cartouche.

Un point que j’espère vite résoudre : les bouteilles d’eau. Lorsque je suis en déplacement, j’emporte une bouteille d’eau en plastique. Je pense à me procurer une gourde afin de pouvoir remédier à ce problème pas du tout zéro déchet! J’ai déjà repéré modèle qui me plait bien!! Mais avant l’achat de la gourde, pour bannir la bouteille d’eau en plastique, nous devons à la maison, trouver une solution pour que l’eau du robinet puisse être consommée…elle est potable, mais elle a un goût assez désagréable… et pour le moment nous n’avons pas encore trouvé de technique pour y remédier….

Et vous, comment se passe votre démarche zéro déchet au travail??

Boutique, Couture

Des nouvelles du Royaume de Physalis

Mon activité est légèrement ralentie ces temps ci, mais elle avance! 

Je continue la confection de produits et dernièrement sont nés de nouveaux tabliers réalisés dans des jambes de pantalons.

Nouveautés aussi, vous pouvez retrouver certains de mes produits en dépôt vente :

  • le vendredi après midi et le samedi à la Ferme de la Cavée : ferme qui produit de bons légumes et fruits de manière raisonnée. Vous pouvez aussi y retrouver des produits locaux tels que du cidre, jus de pommes, miel, fromage de chèvres…

  • A l’institut de soins Forges’Zen, en allant profiter d’un soin ou pour vous détendre lors d’un massage, retrouvez en boutique mes mouchoirs et lingettes pour le démaquillage.

Retenez aussi des dates pour des marchés artisanaux :

  • dimanche 30 juillet, rdv à Grumesnil (76) pour le premier marché artisanal de la commune
  • samedi 26 aôut, rdv à Saumont la Poterie (76), lors de l’inauguration du Pont du coq

Et enfin, nouvelle très importante : comme vous en avez très probablement entendu parler, A Little Market ferme d’ici fin septembre, j’ai donc créé ma nouvelle boutique en ligne sur Etsy, vous pouvez d’ors et déjà commander dessus et  la mettre dans vos favoris 🙂 ! Si vous souhaitez commander sur A Little Market, il faudrait le faire avant septembre, merci de votre compréhension!

 

A très vite!

Boutique, Divers

De retour ici – Bonne année 2017!

Je vous souhaite à toutes et à tous une très belle année 2017, pleine de projets, de bonheur, de joie, d’amour, en bonne santé…!

meilleurs-voeux

Après une fin d’année 2016 riche en émotions, j’entre dans cette nouvelle année dans un nouveau rôle, celui de maman. C’est une sorte de nouvelle vie pour moi! (Il est probable que certains articles présentant des créations pour enfants puissent être plus présents que les années précédentes 🙂 !)

J’espère, pour cette nouvelle année, pouvoir mener à bien mes divers projets, pouvoir continuer à vous proposer des DIY, à coudre pour vous et ma famille, à vous proposer de nouveaux produits sur la boutique… en parlant de boutique, elle est de nouveau ouverte et en plus, les frais des ports sont offerts sur toute la boutique (livraison en France).

Je vous souhaite une très belle journée!

Récup

Parlons tissus – quelques précisions

Cette semaine j’ai remis à jour le stock de sacs pour les achats en vrac, dans la boutique en ligne. De nombreux sacs lavables de dimension d’environ 29 cm sur 29 cm sont désormais disponibles, et je le disais sur ma page Facebook, ils sont, comme les précédents modèles, réalisés dans du tissus de récupération.

sac vrac rayure rouge blanc 2

Tissus de récupération? qu’est ce que je veux dire par là?

Aujourd’hui, je souhaite vous parler des différents types de tissus que j’utilise, et ma démarche, pour réaliser les créations que je vous propose dans ma boutique.

Pour certains produits que je confectionne (protèges livres,  trousses multi-usages, pochettes à bijoux…), j’utilise des tissus neufs que j’ai acheté dans des boutiques spécialisées. Ce sont souvent des tissus pour lesquels les motifs me plaisent énormément, parce qu’ils sont colorés, fantaisies, à motifs nature…alors forcément, je craque (personne n’est parfait ^^) en les voyant et j’imagine les différents produits que je pourrais vous proposer et me confectionner…

protège livre losange 1 ouvert

Pour d’autres, j’utilise des vêtements, des draps, des nappes,… que je transforme afin de donner des snoods, des jupes, des faux cols, des sacs… je les recycle en quelque chose d’autres, quelque chose de différent par rapport à leur fonction de départ. C’est pour moi une sorte de défi de pouvoir réutiliser ce qui ne sert plus en les modifiant pour obtenir un accessoire utile par exemple, pour pouvoir leur donner une seconde vie.

Ce que l'on peut faire avec un jean

Enfin, pour certains modèles, notamment les sacs pour les achats en vrac, j’utilise des tissus que j’ai la plupart du temps troqués ou récupérés parce que des particuliers n’en avaient plus l’utilité. Ce sont des coupons, plus ou moins grands, qui n’ont pas été utilisés en totalité et que leurs anciens propriétaires ne souhaitaient pas conserver. Ils ont été fabriqués, pour certains il y a longtemps, et au lieu de rester dans des armoires ou cartons parce que personne ne les utilise, je récupère certains de ces coupons pour réaliser des créations. Ils sont donc pour moi des tissus de récupération : ce ne sont PAS des tissus que j’achète dans une boutique de tissus.

sac vrac fleuri

Cette démarche est pour moi aussi importante que la transformation de vêtements. Je cherche, en utilisant ce type de tissus a évité la production et la consommation excessives de tissus, alors que certains coupons anciens attendent d’être utilisés. 

C’est aussi parce que certains tissus que j’utilise sont de la récupération, que mes produits sont différents les uns des autres, et que, pour certains, il m’est impossible de les reproduire à l’identique puisque le tissus utilisé peut être un petit coupon d’une collection ancienne, qui n’est plus en vente.

Souvent dans mes articles je parle de Récup’, et dans ce cas c’est aussi parce que je récupère des vêtements pour les transformer…Et dans les articles Récup’, je veux parler en réalité de récupérer des choses du quotidien pour les transformer, les recycler…

J’espère que ce petit article vous aura éclairé face aux différentes catégories de tissus que j’utilise et vous aura permis de comprendre le fonctionnement, les idées, ainsi que les principes qui dictent mon travail.