Un dimanche à la campagne

La journée s’annonce chaude, une fois les petits déjeuners pris par tous les habitants de la maison, je décide de modifier légèrement mon programme de la journée pour aller profiter d’une petite heure de balade. Je choisis de prendre mon appareil photo, au cas où je serai inspirée par quelques jolies choses. 

Je pars en milieu de matinée, dans la pleine période de chants des oiseaux. Avec ce beau soleil et cette chaleur, les oiseaux chantent un peu partout et les papillons foisonnent sur le bord de la route. On pourrait même avoir la sensation qu’ils nous suivent le long de la promenade.

J’écoute, j’observe, je m’arrête pour regarder insectes et plantes. Cela faisait longtemps que je n’avais pas pris le temps d’observer la nature!

Premier passage, je m’émerveille devant un groupement de végétaux, sur le bord d’un champ, composés de coquelicots, campanules, achillées… au deuxième passage devant ce groupement je redécouvre le lot : il y a 2 coquelicots blanc!

P1210696

P1210754
Coquelicots (papaver rhoeas), rouge et blanc!

J’avance dans la promenade, fauvette à tête noire, pouillot véloce, troglodyte et bruant jaune chantent à tue tête. Le bruant se laisse observer sans les jumelles (que je n’avais pas prises), il est installé en haut d’un poteau électrique. Les mésanges poussent de petits cris dans le bosquet.

P1210716
Mâle bruant jaune sur son poteau

Je découvre un champ de lin, magnifique couleur bleu ciel. A côté une prairie a été fauchée et des ballots de foin attendent d’être rangés.

P1210710
Étendue bleu ciel, champ de lin

P1210708P1210718

Les papillons me suivent, hespérie sylvaine, petite tortue, tristan, myrtil, amaryllis volent le long des haies, composées de ronciers, tamier, noisetier…un chèvre feuille se laisse découvrir.

P1210733
Tristan
P1210725
Sylvaine

 

P1210739.JPG
Chèvrefeuille

Une libellule du genre Calopteryx se montre mais elle est farouche et  ne se laisse pas photographier. Je la remercie néanmoins de s’être montrée!

Je décide de faire demi tour pour retourner vers la maison, la chaleur devient plus forte, et puis je suis attendue chez moi.

P1210705
Vaches normandes

Je retrouve mes papillons sur le retour, les oiseaux chantent toujours. Une fois arrivée, j’entends le bruit du voisin qui travaille avec son tracteur dans l’herbage.

P1210755

J’ai chaud, j’ai soif, la chaleur devient lourde, la fraîcheur de la maison et une petite infusion froide de menthe me feront du bien! Mais quel bonheur de prendre un peu de temps pour profiter du soleil et des petites merveilles de la nature!

 

Publicités

Protègeons la biodiversité – Abriter les insectes

Aujourd’hui je souhaite vous présenter un sujet différent de ce qui est abordé d’habitude ici. Pas de couture, pas de tissus, pas de vêtements transformés. Un sujet qui fait parti intégrante de ma vie (parce que je suis tombée dedans quand j’étais petite!), et que je ne vous dévoile que très rarement sur ce blog : La protection de la biodiversité. C’est effectivement un très grand et vaste sujet qui me touche beaucoup, mais je ne compte pas vous faire un essai là dessus, ici, non non!! Par contre, j’avais envie de vous parler d’un projet qui me tenait à cœur et que je souhaitais réaliser.

loger et abriter les insectes au jardin

Lors de mon installation dans ma nouvelle maison, je me suis mise en tête de tout faire pour accueillir la biodiversité chez moi. Je souhaitais, et je souhaite toujours, créer des espaces où plantes pourraient être conservées et pourraient pousser librement, où les petits mammifères pourraient se réfugier, où les insectes pourraient être à l’abris, où les oiseaux pourraient se reproduire,…bref un ensemble de zones de protection, de préservation, de conservation de la biodiversité.

Je n’en suis qu’au début de ce projet, de nombreuses choses sont à réaliser et aménager dans une maison à rénover demande du temps! Et puis je reste avec mes principes, c’est à dire réaliser un maximum de choses en récupérant des objets, en les détournant. J’ai déjà pu installer dès le début dans ma maison des nichoirs et une mangeoire!

Et puis, ce livre est arrivé entre les mains de mon papa : Loger et abriter les insectes au jardin de Vincent Albouy et André Fouquet. 

Avec ce livre en main, je m’intéresse aux gîtes et hôtels à insectes. Ce sont des abris composés de différents éléments permettant d’accueillir de nombreuses espèces d’insectes, selon leurs préférences et besoins.

Coccinelles, abeilles, perces oreilles, bourdons, papillons…selon les matériaux que l’on installe peuvent y trouver refuges.

En récupérant des morceaux de bois à tiges creuses, des bûches que l’on perce, des briques creuses, de la paille, du mortier friable, des pots, des coquilles vides, du carton… on peut réussir à faire un bel abri pour le jardin et un gite très utile pour les insectes!

Voici le mien, presque terminé!

gite à insectes maison Je souhaite compléter le tour de l’abri en pierre, pour les insectes et petits animaux. Il manque aussi les trous des différents diamètres dans les blocs en bois, ainsi que le mortier friable à mettre dans des cases des briques creuses.

hotel insectes fait maison

Le gite a été installé en janvier, j’espère qu’il accueillera cette année de nombreux habitants!

Il est aussi possible de réaliser de mini abris, pour les personnes ayant peu de place, une terrasse ou un balcon. Et c’est un refuge qui est peu coûteux, beaucoup de matériaux étant récupérables dans la nature!

Si vous êtes intéressé(e)s par le sujet, voici des liens de sites que j’ai sélectionné pour vous aider à construire votre propre refuge à insectes : 

Et voici mon tableau pinterest avec des idées de modèles d’abris : 

https://fr.pinterest.com/royaumephysalis/abris-animaux/

Avez vous déjà créer des refuges pour animaux?

Jour des fleurs

Une fois de plus, je participe à la journée des fleurs organisée par  Greenye!

 

74920745

Ce mois ci, ce n’est pas une fleur que j’offre à Greenye mais un cortège de fleurs que l’on voit malheureusement de moins et moins.

Il s’agit de plantes que l’on trouve dans les champs (en cette saison d’ailleurs), appelées aussi messicoles. Certaines espèces telle que la Chrysanthème des moissons se raréfient du fait de l’utilisation d’herbicide notamment…

 

BLEUET CHRYSANTHEME

Ici c’est un mélange dominant de Bleuet et de Chrysanthème des moissons.

Certaines années, les coquelicots ou les camomilles dominent… et les champs sont colorés!

 

messicoles--14-.JPG

 

messicoles.JPG

 

N’est ce pas agréable à regarder ???? Merci Mère Nature!

 

Bonne fête des fleurs Greenye!

 

A bientôt

 

Physalis

Jour des fleurs

Aujourd’hui c’est la fête de la musique mais c’est aussi la fête des fleurs chez Greenye, comme tous les mois.

 

74920745

Pour participer à cette fête je vous propose une photo d’une plante grasse à fleurs jaune doré que l’on rencontre souvent dans les zones de pierres, sur les toits, sur les trottoirs… Il s’agit du Sedum acre ou Poivre des murailles :

 

sédum acre (1)

J’adore cette jolie fleur soleil!

 

A bientôt

 

Physalis

Jour des fleurs

Toujours fidèle à GREENYE, voici ma photo pour le jour des fleurs (tous les 21 du mois).

 

 

74920745.jpg


Ce mois ci je présente une autre plante que je trouve jolie du fait de sa magnifique fleur bleue (qui parfois,selon l’espèce, possède des couleurs changeantes en fonction de l’âge de la fleur), de son nom latin qui signifie « oreille de souris », mais aussi de son nom anglais « forget me not ».

 

Il sagit du Myosotis (Myosotis sp)!

 

Myosotis

 

 

A bientôt!

 

Physalis

Jour des fleurs

Tous les mois, le 21, c’est le jour des fleurs chez Greenye, et depuis un mois, je participe à son évenement floristique.

Ce mois ci je vous mets la photo d’une fleur sauvage que j’aime beaucoup, la Stellaire holostée (Stellaria holostea).

 

Stellaire holostée fleur

 

J’adore cette petite plante délicate avec ses pétales bifides d’un beau blanc!

J’espère que tu aimeras aussi Greenye!

 

A bientôt!

 

Physalis