Cuisine

Semoule au lait d’amande et biscuits à l’okara – recette végétalienne

Cette semaine, j’avais envie d’un petit plaisir sucré. J’y pensais depuis déjà quelques temps et à force j’en avais l’eau à la bouche. Alors je nous ai préparé de la semoule au lait. Mais attention, pas avec n’importe quel lait, avec du lait d’amandes fait maison!

Une fois le lait préparé et le dessert sucré versé dans des petits pots, il me restait le broyat d’amandes, appelé Okara. Ce mélange d’amandes concassées un peu humide peut être utilisé dans de nombreuses recettes sucrées ou salées, mais la plus part du temps, je ne l’utilise que pour faire une série de biscuits.

biscuit et semoule lait amande choco

La première fois que j’ai réalisé mon lait d’amande, j’ai cherché un peu partout une recette pour cuisiner l’okara afin de ne pas le perdre, et j’ai découvert les cookies au chocolat et okara de noisettes d’Adeline, du site, une pipelette en cuisine.

Nous avons adoré et nous avons fini par ne faire que cette recette lorsque nous obtenions de l’okara. Au fil de la cuisine, j‘ai modifié la recette pour finalement ne plus mettre de chocolat ni de noisettes, mais juste de l’avoine. Il m’arrive quand même par moment d’y réintégrer des pépites de chocolat lorsque l’envie m’en prend!

Recette : Semoule au lait d’amande, avec ou sans cacao

Ingrédients 

  • 1 L de lait d’amande fait maison *
  • 100 g de semoule fine
  • 4 à 6 cuillères à soupe de sucre blond (selon si vous souhaitez plus ou moins sucré)
  • facultatif : cacao en poudre.

* La veille, mettre à tremper environ 100 g d’amandes dans 1 litre d’eau.  Le jour même, égoutter les amandes, les rincer et les mixer avec 1 L d’eau. Filtrer pour obenir 1 L de lait et de l’okara, le broyat d’amande.

Préparation

  • Dans une casserole, versez le lait d’amande, la semoule et le sucre.
  • Faites chauffer à feu moyen tout en remuant.
  • Vérifiez la cuisson 10 min après ébullition. Continuez encore quelques minutes la cuisson si besoin.
  • Si vous souhaitez mettre du chocolat en poudre, versez le chocolat à la fin de la cuisson, mélanger bien. Dans mon cas, je mets 2 à 3 cuillères à soupe pour la moitié du mélange, afin d’avoir des pots natures et des pots au chocolat. 
  • Laissez refroidir avant de mettre au réfrigérateur.
  • Consommez bien froid.

 

Recette pour les biscuits à l’okara d’amande et à l’avoine.

biscuit okara amande avoine

Ingrédients 

  • Environ 100 g d’okara d’amande
  • 100 g de farine
  • 120 g de flocons d’avoine
  • 100 g de sucre
  • du bicarbonate de soude
  • 50 ml d’huile (dans mon cas, de l’huile d’olive)

Préparation

  • Préchauffez le four à 180 °C, thermostat 6.
  • Mélangez l’okara, la farine, le sucre et le bicarbonate de soude. 
  • Ajoutez l’huile, mélanger de nouveau.
  • Ajoutez l’avoine au mélange.
  • Préparez une plaque de cuisson. Formez des boules à la main, aplatissez les bien sur la plaque.
  • Laissez cuire 10-15 min.
  • Retirez du four et posez vos biscuits sur une grille pour qu’ils refroidissent.

Astuces 

  • Si vous souhaitez des biscuits moelleux, optez pour un temps de cuisson un peu plus court.
  • Si les biscuits, une fois refroidis ne sont pas assez craquants pour vous, vous pouvez les repasser au four, à l’envers, une dizaine de minutes.
  • Ils se gardent une à deux semaine sans problème, si vous n’avez pas tout mangé avant!

Bon appétit!

 

Sur les photos, une jolie serviette réalisée dans du tissus de récupération. Retrouvez les serviettes de table disponibles dans la boutique, ici!

 

 

 

Publicités
Cuisine

Tarte aux fanes de radis et feuilles de blettes – recette végétarienne sans lactose

La semaine dernière, notre producteur de légumes ouvrait sa boutique, c’était l’occasion pour nous d’aller chercher des radis et salades, en attendant que les nôtres soient consommables. J’en ai profité pour acheter des blettes, légume que je consomme très rarement. 

Après avoir cuisiné et consommé radis et cotes de blettes, il me restait les feuilles et les fanes. Pour ne rien perdre – en réalité ce n’est pas réellement perdu car quand je ne les consomme pas, les fanes sont données aux animaux ou vont au compost – et profiter des bienfaits et vitamines de ces feuilles, j’ai décidé de tester une jolie tarte verte.

A consommer en entrée ou en plat avec des cotes de blettes revenues à la poêle, c’est excellent!

tarte fane et feuille

Ingrédients

Pour la pâte à tarte, j’ai suivi la recette d’Adeline, du blog une pipelette en cuisine. Je la trouve très facile à faire et j’aime bien le mélange farine et flocons d’avoine. Je varie les farines selon mes envies et je mets du sésame à la place des graines de pavot. Ici, j’ai utilisé un mélange de farine de sarrasin et de farine de seigle.

Pour la garniture

  • Environ 400 g de feuille de blette+ fane de radis
  • un oignon
  • 3 œufs
  • 200 ml de crème d’avoine
  • huile d’olive, sel, poivre

Préparation

  • Préparer la pâte à tarte selon la recette ici
  • Faire cuire la pâte une quinzaine de minute, à 180-200 °C
  • Laver les feuilles de blettes et les fanes de radis
  • Dans une poêle, faire revenir avec un peu d’huile d’olive, l’oignon ,les feuilles et fanes préalablement émincés. Ajoutez un peu d’eau éventuellement.
  • Lorsque les feuilles/fanes ont fondues, retirer du feu. Laisser refroidir.
  • Mettre les légumes dans le fond de tarte.
  • Mélanger les 3 œufs avec la crème. Salez et poivrez.
  • Verser le mélange sur les légumes.
  • Enfourner à 200 °c pendant 20 à 30 min, jusqu’à ce que le mélange œuf/crème soit cuit et doré.

Bon appétit!

détail tarte aux fanes et feuilles

 

Cuisine

Printemps et Journée sans viande

Demain, 20 mars, c’est jour de Printemps, mais c’est aussi la journée internationale sans viande. C’est l’occasion pour moi de vous donner ici quelques liens de recettes végéta*iennes qui m’inspirent lors de la préparation de mes menus et de mes plats. Je ne fais toujours les recettes à la lettre, mais ce partage permet de vous donner des idées pour vous lancer dans une alimentation sans viande.

affichejsva3hd

Retrouvez aussi des idées de recettes sur les sites Végémiam et Veganpratique.

Et vous, quelle est votre recette végé*alienne préférée?

 

 

Cuisine

Velouté de butternut, pommes et cacahuètes

J’aime beaucoup la butternut. J’en ai fait pousser l’année dernière dans le jardin mais ça n’a pas fonctionné. Je crois qu’il y a eu trop de concurrence entre les pieds de courges que j’avais dû planter trop serrés. Cette année, je retenterai, et j’espère que cette fois, j’en aurais plein, miam!

butternut

Heureusement, j’ai tout de même pu m’en procurer chez des maraîchers du coin. Cette variété ancienne de courge est si fondante et si douce que je ne me lasse pas d’en consommer. Elle se cuisine aussi bien en recette salée que sucrée, mais je l’utilise la plupart du temps pour des plats salés. En gratin, en purée, en soupe, farcie, rôtie au four…seule ou accompagnée d’autres légumes, d’épices, elle est toujours appréciée! Même Bébé consomme de la butternut et il adore ça!

Je vous avais déjà proposé une recette dans laquelle figurait de la butternut (curry de légumes au lait de coco), je récidive aujourd’hui en vous proposant un velouté de butternut, de pommes et de purée de cacahuètes.

velouté bol

J’avais deux pommes qui s’abîmaient dans le légumier, j’ai décidé de les associer à la butternut pour faire une recette un peu sucré/salé. J’y ai ajouté de la cacahuète. Très souvent j’ajoute de la purée de cacahuète à mes soupes ou purées à base de courges. Je trouve que c’est une agréable association.

Ingrédients

ingrédient velouté

Pour une entrée pour 4 personnes, il vous faut : 

  • Environ 200g de butternut
  • 2 pommes de taille moyenne
  • un demi oignon
  • de la purée de cacahuètes
  • de l’eau
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre

Préparation

  • Éplucher les légumes et fruits.
  • Les faire revenir dans une sauteuse ou un faitout, avec un peu d’huile d’olive.

faire revenir les légumes

  • Ajouter de l’eau de façon à recouvrir les légumes/fruits. Couvrer.

ajouter eau

  • Laisser mijoter en remuant de temps en temps pendant environ 30 min. Ajouter de l’eau si besoin.
  • Ajouter 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète dans votre préparation. Si vous souhaitez un goût plus prononcé, mettez en 2 cuillères à soupe.

ajouter purée cacahuète

  • Saler et poivrer la préparation si vous le souhaitez.
  • Égoutter vos légumes en mettant de côté le jus récupéré, il vous servira pour la suite.
  • Mettez vos légumes dans un mixeur avec un peu de jus de cuisson. Mixer.

mixer

  • Ajouter encore un peu de jus si besoin afin d’obtenir la consistance d’un velouté.
  • Servez chaud.

velouté

Bon appétit!

Astuces

  • Conserver les épluchures de vos légumes pour faire de futurs bouillons.
  • Garder les graines de courges pour les consommer, les donner aux oiseaux l’hiver ou pour les semer l’année d’après (attention cependant si vous avez semé vos courges avec d’autres variétés, les graines obtenues peuvent donner des hybrides).
  • Si vous avez des pommes bio chez vous, vous pouvez garder les épluchures pour en faire de la confiture de pelures de pommes ou des chips de pelures de pommes.
  • Si vous n’avez pas utilisé tout votre jus de cuisson, mettez le de côté, il pourra vous servir dans l’élaboration d’un autre plat. Au réfrigérateur, le jus filtré se conserve dans un bocal hermétique pendant environ 4 jours. Vous pouvez aussi le congeler.

Et vous quelle est votre recette préférée avec la butternut?

 

Cuisine

Légumes d’hiver au curry et lait de coco

Quand les flocons de neige tombent ici et là et que le vent nous pique le visage, rien ne vaut la chaleur de la maison, à l’abri sous une couverture ou au près du feu! Mais le réconfort passe aussi parfois par un bon plat chaud et épicé, avec des légumes d’hiver (venant du jardin – enfin quand ils en restent encore!).

curry légumes

Aujourd’hui je vous propose une recette végétarienne que j’ai découvert cet hiver. Je l’ai souvent préparé ces derniers temps, elle me réchauffe le corps, le cœur, l’esprit, par sa douceur, sa chaleur et sa note de curry. Et puis cette recette plait aussi beaucoup à Mister Physalis, c’est une occasion à ne pas manquer, pour pouvoir lui proposer des repas sans viande!

Voici donc pour vous ma version du curry de légumes au lait de coco. Je l’associe à des pois chiches et des céréales (riz ou pâtes, cela dépend!), afin que le repas soit bien équilibré. 

Ingrédients pour 6 personnes

En général, lorsque je cuisine, je fais toujours en grande quantité, de cette manière cela nous fait deux repas et nous en mettons au congélateur pour deux midis par exemple. 

Souvent, je mets un peu au hasard la quantité de légumes (selon la taille du légume) et de pois chiches. Pour cette recette, c’est donc un peu approximatif et au goût de chacun! 

étape 1 ingrédients

  • un panais, environ 200 g
  • un navet, environ 200 g
  • une carotte, environ 200 g
  • une butternut , environ 200g
  • une gousse d’ail
  • environ 100 g de pois chiches secs ou une boite de pois chiches cuits
  • une boite de lait de coco
  • environ 30 cl de bouillon de légumes (dans mon cas, c’est du jus de cuisson de légumes préparés pour une soupe : citrouille, carotte, poireaux)
  • huile d’olive
  • du curry, du sel, du poivre

Réalisation

  • Si vous utilisez des pois chiches secs, la veille de votre préparation, mettez à tremper les pois chiches.
  • Le jour même, égouttez vous pois chiches puis mettez les à cuire dans de l’eau pendant environ 20 min. Cette étape n’est pas nécessaire si vous utilisez des pois chiches déjà cuits.
  • Épluchez et coupez les légumes.

étape 2 éplucher légumes

  • Mettez un peu d’huile d’olive, dans un faitout ou une sauteuse, et faites revenir légèrement l’ail puis les légumes.

étape 3 faire revenir les légumes

  • Ajoutez le bouillon liquide et le lait de coco.

étape 4 ajouter bouillon et lait cocoétape 5 liquides sont ajoutés

  • Puis ajoutez le curry selon vos préférences.

étape 6 ajout curry

  • Couvrez et laisser cuire en remuant de temps en temps.
  • Quand les légumes commencent légèrement à être tendres, ajoutez les pois chiches (dans mon cas, environ 20 min). Goûtez la sauce, si besoin ajouter un peu de curry, du sel et du poivre.

étape 7 ajout pois chiche

  • Laisser mijoter, jusqu’à ce que les légumes soient complètement cuits (dans mon cas, pendant 10 min).

étape 8 cuisson finale

  • Retirez du feu et servir avec du riz, des pâtes ou encore de la semoule, pour un repas complet.

étape 9 déguster avec du riz

Bon appétit!

Astuces

Lors de la préparation de votre curry de légumes au lait de coco, vous pouvez garder les épluchures de vos légumes!

Dans mon cas, j’ai donné à ma lapine ce qu’elle pouvait manger : peau de carottes, de panais et de navet. Le reste, peau de butternut et d’ail est allé au compost.

Cependant, si vous lavez bien tous vos légumes vous pouvez garder les épluchures et les congeler pour la réalisation d’un futur bouillon de légumes, que vous pourrez utiliser pour la préparation de prochains petits plats. Cette technique je l’ai déjà testé, à chaque fois que j’épluchais des légumes, je gardais les épluchures, ainsi que les branches d’herbes aromatiques, que je congelais. Quand j’ai eu suffisamment d’épluchures, j’ai préparé un bouillon.

Vous pouvez aussi garder les graines de butternut pour en semer l’année d’après (ce que je fais la plupart du temps ou alors je les donne aux poules). Attention, si vous plantez plusieurs espèces de courges les unes à côté des autres, si vous gardez les graines des fruits obtenus, l’année dernière, des croisements peuvent avoir lieu. Pour le moment, ça ne m’est pas encore arrivé…Sinon, vous pouvez aussi consommer les graines.

Après avoir lu le livre Les Epluchures de Marie Cochard, tout un choix de recettes et de DIY s’offrent à nous pour ne pas jeter nos épluchures! Des idées en vrac qui m’inspirent, pour les épluchures de cette recette : 

  • Les pelures d’ail à mettre dans un pot dans la maison pour éloigner les insectes (bonne idée pour cet été!)
  • Confitures d’épluchures de carottes
  • Crackers aux graines de courges

 

Et vous, que faites vous pour limiter vos déchets de cuisine lors de la préparation de vos plats?

 

Cuisine

Confiture de cheveux d’Ange

Cela faisait plusieurs mois qu’elles attendaient dans une étagère de la maison. Depuis que je les avais récolté fin septembre début octobre, j’attendais le bon moment pour cuisiner les courges de Siam. C’est la première fois que j’en semais à la maison. Mes parents en avaient déjà produit il y a plus de vingt ans de cela, je savais que l’on pouvait faire de la confiture de cheveux d’Anges avec et que c’était très bon. Je me rappelle les gâteaux que maman faisait avec cette confiture, un vrai délice!

Lorsque j’ai pu récupérer des graines, je les ai semé, je les ai vu courir dans la haie et grossir, et maintenant me voici avec des courges de Siam à transformer en confiture. Pour préparer ces courges, il faut attendre quelques mois après la récolte. Ce weekend, avec ces températures plus froides, c’était le bon moment de cuisiner quelque chose qui réchauffe!

Etant donné le nombre de fruits récoltés, je n’ai pas pu tout faire en même temps, je n’avais pas assez de temps ni de place dans ma bassine à confiture pour tout faire d’un coup.

Je vous livre la recette :

Ingrédients 

  • 1 courge de Siam
  • Du sucre blanc ou roux (c’est mieux)
  • Du miel
  • 1 ou 2 oranges
  • 1 bâton de cannelle (facultatif)
  • 1 gousse de vanille (facultatif)

ingrédient confiture cheveux ange

Préparation

  • Faire rebondir la courge de Siam, sur le sol, plusieurs fois, afin de permettre à la chair de se décoller de l’écorce.
  • L’écorce de la courge étant très dure, il ne faut pas utiliser de couteau pour l’ouvrir. Pour cela, donner un choc plus violent en faisant tomber la courge à terre. De cette manière, l’écorce de la courge va se fendre et vous aurez accès à la chair.
  • Racler la chair et la laver soigneusement, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse.

récupération des graines de siam

  • Si vous en avez la possibilité, gardez des graines afin de les semer à la prochaine saison (Attention, c’est une courge qui coure beaucoup et prend beaucoup de places. Si vous plantez différentes espèces de courges les unes à côté des autres, et que vous récupérez les graines des fruits obtenus pour les semer l’année suivante, cela peut vous donner des fruits hybrides).
  • Faire cuire la chair obtenue dans de l’eau salée, jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

cuisson à l'eau salée

  • Égoutter et écraser à la fourchette afin d’obtenir des filaments. Ce sont les « cheveux d’anges ».

chair obtenue

  • Peser la chair afin de pouvoir calculer la quantité de sucre et de miel à mettre. Dans mon cas, pour 2 kg de chair, je mets 1 kg de miel et 500 g de sucre. J’ajoute ensuite le jus et la pulpe de 2 oranges.

miel sucre orange et courge

  • J’ai ensuite laissé macérer le tout une nuit, n’ayant pas eu le temps de tout faire le même jour. Cette étape est facultative, vous pouvez enchaîner la cuisson directement.

avant cuisson

  • Laisser cuire le mélange jusqu’à ce que la couleur de la chair devienne ambrée. Bien remuer lors de la cuisson. Il y a peu de liquide donc à la fin de la cuisson, il faut faire attention que les fils ne collent pas sur la bassine à confiture.

cuisson terminée

  • Une fois que la cuisson est terminée, mettre en pot, en tassant bien.

mise en pot

  • Selon différentes sources, il faut attendre environ 8 jours avant de consommer. Cela permet à la préparation de libérer toute sa saveur.

Je vais donc attendre encore un peu avant de les utiliser pour faire des gâteaux. Je peux déjà vous dire que je l’ai goûté avant de la mettre en pots et c’était exquis!

J’ai lu qu’il était possible de la préparer aussi comme de la choucroute. Je testerai peut être un jour…

Bon appétit!

 

 

 

Couture, Cuisine, Déco

Retour sur notre Noël # 2

Après les décorations de Noël, je vous présente ici une partie des cadeaux fait main pour ma famille et mes amis. 

Cette année j’ai offert des petits pots de ketchup fait maison (avec des tomates issues d’une ferme maraîchère utilisant le principe de la  biodynamie pour produire ses légumes), des chocolats au lait ou noirs, décorés de fruits secs et biscuits, ainsi que du pop corn enrobé de chocolat noir (mince pas de photo!)

 

Concernant la partie des cadeaux cousus, voici ce que j’ai confectionné : 

 

Un pochon pour ranger les éléments d’un jeu de société

pochette

Une pochette pour ranger livre, cahier…

 

Des snoods et bonnet en polaire et tissus sweat (bon j’avais craqué sur les tissus hérissons, du coup j’ai fait un assortiment pour Bébé, Mister Physalis et moi même , et je leur ai offert à Noël 🙂 )

marque page

Des marques pages accompagnant des livres

Tous les ans, je cherche de nouvelles idées de cadeaux à offrir à mon entourage, il y a des personnes pour lesquelles j’ai toujours des difficultés à trouver quelque chose fait main qui soit utile et adaptée aux goûts de ces personnes… mais je finis toujours par avoir une solution!!

Je vous parle des derniers cadeaux fait main dans un prochain article!

Et vous, qu’offrez vous à votre entourage?