Cuisine

Légumes d’hiver au curry et lait de coco

Quand les flocons de neige tombent ici et là et que le vent nous pique le visage, rien ne vaut la chaleur de la maison, à l’abri sous une couverture ou au près du feu! Mais le réconfort passe aussi parfois par un bon plat chaud et épicé, avec des légumes d’hiver (venant du jardin – enfin quand ils en restent encore!).

curry légumes

Aujourd’hui je vous propose une recette végétarienne que j’ai découvert cet hiver. Je l’ai souvent préparé ces derniers temps, elle me réchauffe le corps, le cœur, l’esprit, par sa douceur, sa chaleur et sa note de curry. Et puis cette recette plait aussi beaucoup à Mister Physalis, c’est une occasion à ne pas manquer, pour pouvoir lui proposer des repas sans viande!

Voici donc pour vous ma version du curry de légumes au lait de coco. Je l’associe à des pois chiches et des céréales (riz ou pâtes, cela dépend!), afin que le repas soit bien équilibré. 

Ingrédients pour 6 personnes

En général, lorsque je cuisine, je fais toujours en grande quantité, de cette manière cela nous fait deux repas et nous en mettons au congélateur pour deux midis par exemple. 

Souvent, je mets un peu au hasard la quantité de légumes (selon la taille du légume) et de pois chiches. Pour cette recette, c’est donc un peu approximatif et au goût de chacun! 

étape 1 ingrédients

  • un panais, environ 200 g
  • un navet, environ 200 g
  • une carotte, environ 200 g
  • une butternut , environ 200g
  • une gousse d’ail
  • environ 100 g de pois chiches secs ou une boite de pois chiches cuits
  • une boite de lait de coco
  • environ 30 cl de bouillon de légumes (dans mon cas, c’est du jus de cuisson de légumes préparés pour une soupe : citrouille, carotte, poireaux)
  • huile d’olive
  • du curry, du sel, du poivre

Réalisation

  • Si vous utilisez des pois chiches secs, la veille de votre préparation, mettez à tremper les pois chiches.
  • Le jour même, égouttez vous pois chiches puis mettez les à cuire dans de l’eau pendant environ 20 min. Cette étape n’est pas nécessaire si vous utilisez des pois chiches déjà cuits.
  • Épluchez et coupez les légumes.

étape 2 éplucher légumes

  • Mettez un peu d’huile d’olive, dans un faitout ou une sauteuse, et faites revenir légèrement l’ail puis les légumes.

étape 3 faire revenir les légumes

  • Ajoutez le bouillon liquide et le lait de coco.

étape 4 ajouter bouillon et lait cocoétape 5 liquides sont ajoutés

  • Puis ajoutez le curry selon vos préférences.

étape 6 ajout curry

  • Couvrez et laisser cuire en remuant de temps en temps.
  • Quand les légumes commencent légèrement à être tendres, ajoutez les pois chiches (dans mon cas, environ 20 min). Goûtez la sauce, si besoin ajouter un peu de curry, du sel et du poivre.

étape 7 ajout pois chiche

  • Laisser mijoter, jusqu’à ce que les légumes soient complètement cuits (dans mon cas, pendant 10 min).

étape 8 cuisson finale

  • Retirez du feu et servir avec du riz, des pâtes ou encore de la semoule, pour un repas complet.

étape 9 déguster avec du riz

Bon appétit!

Astuces

Lors de la préparation de votre curry de légumes au lait de coco, vous pouvez garder les épluchures de vos légumes!

Dans mon cas, j’ai donné à ma lapine ce qu’elle pouvait manger : peau de carottes, de panais et de navet. Le reste, peau de butternut et d’ail est allé au compost.

Cependant, si vous lavez bien tous vos légumes vous pouvez garder les épluchures et les congeler pour la réalisation d’un futur bouillon de légumes, que vous pourrez utiliser pour la préparation de prochains petits plats. Cette technique je l’ai déjà testé, à chaque fois que j’épluchais des légumes, je gardais les épluchures, ainsi que les branches d’herbes aromatiques, que je congelais. Quand j’ai eu suffisamment d’épluchures, j’ai préparé un bouillon.

Vous pouvez aussi garder les graines de butternut pour en semer l’année d’après (ce que je fais la plupart du temps ou alors je les donne aux poules). Attention, si vous plantez plusieurs espèces de courges les unes à côté des autres, si vous gardez les graines des fruits obtenus, l’année dernière, des croisements peuvent avoir lieu. Pour le moment, ça ne m’est pas encore arrivé…Sinon, vous pouvez aussi consommer les graines.

Après avoir lu le livre Les Epluchures de Marie Cochard, tout un choix de recettes et de DIY s’offrent à nous pour ne pas jeter nos épluchures! Des idées en vrac qui m’inspirent, pour les épluchures de cette recette : 

  • Les pelures d’ail à mettre dans un pot dans la maison pour éloigner les insectes (bonne idée pour cet été!)
  • Confitures d’épluchures de carottes
  • Crackers aux graines de courges

 

Et vous, que faites vous pour limiter vos déchets de cuisine lors de la préparation de vos plats?

 

Publicités
Vie à la campagne

Un hiver à la maison

Ces derniers jours se sont bien refroidis à la maison. La chaleur du feu est plus que bienvenue!

Avec le froid est arrivée la neige laissant apparaître des empreintes de pas des habitants de la maison, traces d’humains, de poules, d’oies et de chats se côtoient pour former de jolies frises sur la neige. Et ce froid, permet de pouvoir enfin marcher sur une terre dure et non boueuse! Ici, le pays de Bray, c’est le pays de la boue et l’hiver, nous marchons soit dans une zone boueuse soit sur de la terre gelée, et parfois dans de la neige.

alvina
« Arrête les photos et ouvre moi la porte! »
ses petits pieds
Les premiers pas de Bébé dans la boue

L’hiver est une saison où le terrain est « pause », le jardin est en attente de recevoir les prochains travaux, pendant que les poules le nettoie un peu. Les projets d’aménagement sont repoussés à des jours meilleurs et plus propices au travail à l’extérieur. Les piles de bois diminuent…

jardin
Les poules de Gournay profitent du potager et nous le préparent un peu pour la suite

L’hiver nous faisons aussi de belles observations, notamment à la mangeoire avec le va et vient des passereaux qui y trouvent de quoi se restaurer un peu.

Depuis que nous sommes installés à notre maison, je mets chaque hiver à disposition des oiseaux sauvages des graines et des boules de graisses.

moineau
Moineau domestique

Au début, cela ne profitait qu’aux moineaux domestiques qui, en plus de manger le blé ou le pain dur des poules et oies, venaient picorer dans la mangeoire installée devant la porte de mon atelier. Quelques rouges gorges familiers se montraient ainsi que des mésanges charbonnières.

L’an passé, des tourterelles turques gardaient jalousement leur boules de graisse et ne laissaient personne s’y approcher.

gros bec mâle
Gros bec casse noyaux

Cette année, et depuis le mois de décembre, j’ai vu arriver un oiseau que je n’avais pas vu depuis au moins dix ans : le Gros bec casse noyaux mâle. Cet oiseau de la famille des Fringillidés est un migrateur visible parfois aux mangeoires quand l’hiver est rude -Il adore le tournesol!- et il a un statut « assez rare » en période de reproduction¹. Cette année l’hiver n’est pas un hiver plus froid que d’ordinaire, et le Gros bec a pourtant été visible plusieurs fois chez nous mais aussi dans d’autres mangeoires en Normandie. Serait ce un effet du réchauffement climatique?

chardonneret
Chardonneret élégant

Au fil des années, le nombre d’espèces à venir se nourrir ici à augmenter : nous pouvons enfin ajouter le chardonneret élégant, l’accenteur mouchet, le pinson des arbres et la mésange bleue, présents en période nuptiale chez nous mais qui ne se nourrissaient pas à la mangeoire l’hiver. J’attends toujours la présence de tarins des aulnes, migrateurs et possiblement visibles aux mangeoires l’hiver, mais aussi d’espèces plus communes comme le verdier d’Europe ou le bruant jaune.

La mise en place du poste de nourrissage à la maison ne profite pas qu’aux oiseaux sauvages. Au pied de la mangeoire les poules de Gournay naines se régalent des graines laissées tombées par les oiseaux. Les boules de graisses sont aussi très prisées des poules…et des chats! Ils trouvaient le moyen de les faire tomber pour ensuite les manger au grand désarroi des poules qui les observaient avec envie!

poule naine
Les Gournay naines ramassent les graines de la mangeoire

Mais l’hiver va bientôt laisser place au printemps, les poules ont repris leur ponte – pour notre plus grand plaisir et celui de Bébé qui découvre pour la première fois les œufs dans le poulailler -, après une baisse de production d’œufs, due notamment au froid de l’hiver mais aussi au stress après qu’elles aient subi une attaque de chien…

oie normande
Oie Normande, la femelle est grise et blanche, le mâle est tout blanc

Les jars commencent à parader et à se combattre pour les futurs accouplements avec les oies Normandes et de Bavent. Bientôt les femelles prépareront leurs nids et se mettront à pondre de beaux œufs blancs.

chevreuil
Les veaux ne sont pas encore arrivés, les chevreuils en profitent

De temps à autre, un sanglier court dans l’herbage en face de la maison, des chevreuils y pâturent à la place des veaux, ce qui nous donne un magnifique spectacle lorsque le soleil veut bien éclairer un peu la scène.

Et vous, comment se passent vos hivers? Qu’aimez vous le plus à cette saison de l’année?

¹ Selon l’atlas des oiseaux de Haute Normandie réalisé par la LPO

Couture, DIY, Idées-Astuces, Récup

Recyclons nos pulls – DIY une couverture originale!

Aujourd’hui, je fais une petite pause dans ma présentation des produits de la série pour bébé.

Aujourd’hui j’ai envie de vous proposer une idée pour transformer les vêtements usagers ou trop petits. C’est un projet que j’avais en tête depuis plusieurs mois, depuis que j’ai récupéré les pulls que certaines personnes de mon entourage ne mettaient plus : une couverture avec une face réalisée en carrés de pull ou sweat et une autre face réalisée dans un drap.

couverture sur fauteuil

Ce qu’il faut pour réaliser cette couverture :

  • des pulls/sweat usagers, trop petits, bref des vêtements que vous ne mettez plus
  • un drap pour la doublure, ou une autre pièce de tissus (150 cm sur 150 cm environ) que vous avez dans votre stock
  • des épingles, une craie, des ciseaux, une règle
  • une machine à coudre
  • du papier pour réaliser le patron

drap pour doublure pull pour couverture

Explications pour une couverture d’environ 138 cm de côté :

  1. Tracer votre patron sur le papier. Dans mon cas, c’est un carré de 20 cm de côtés.
  2. Découper en suivant le patron, les différentes pièces de pull pour obtenir les carrés. Au total il vous en faut 49. Oui la découpe est un peu longue 🙂carré dans un pullcarrés de pull
  3. Une fois vos carrés coupés, épingler les endroit contre endroit de façon à réaliser 7 lignes de 7 carrés. Pour cette étape, j’ai réalisé un schéma (que vous pouvez voir sur la photo ci dessous) sur un papier positionnant les différents carrés de couleurs et leur position sur la couverture.assemblage des carrés en ligne
  4. Coudre les carrés à 1 cm du bord, pour former les lignes. Repasser ensuite les coutures. Attention, selon la matière du vêtement utilisée, il faudra probablement utiliser une pattemouille humide pour ne pas abîmer votre ouvrage.lignes de carrés
  5. Assembler ensuite les 7 bandes unes à unes en les épinglant endroit contre endroit afin de former votre carré final. Coudre à un 1 cm de bord.assemblage des lignes
  6. Repasser les coutures, de la même manière que pour l’étape 4.
  7. Vous obtenez donc la première face de la couverture! Bravo!couverture face pull
  8. Prenez votre drap, et tracer la dimension de votre carré : environ 138 cm sur 138 cm et découper (vous pouvez mesurer à cette étape le carré en pull former afin d’être sur de couper votre drap à la bonne taille).drap
  9. Épingler endroit contre endroit votre drap et votre pièce en morceaux de pull.assemblage drap et face pull
  10. Coudre à 1 cm du bord en veillant à laisser sur un côté une ouverture d’environ 10 cm pour retourner l’ouvrage.
  11. Retourner la couverture en sortant bien les coins.retourner l'ouvrage
  12. Repasser votre ouvrage et fermer le trou laissé pour retourner en réalisant une couture à la machine.
  13. C’est terminé!!! bravo, vous pouvez admirer votre oeuvre!

couverture détail Après la réalisation de cette couverture, ne jetez pas les chutes de pull/sweat que vous avez obtenu suite à la découpe, ils pourront servir pour réaliser de nouvelles créations ou pour rembourrer un coussin!

Ce projet peut paraître un peu long, il m’a fallu trois après midis pour le réaliser, mais finalement il n’est pas très compliqué à faire. 

couverture terminée

Bien entendu ce tutoriel peut aussi être utilisé pour faire une couverture, un tapis, une couverture plus petite…dans des morceaux d’autres types de vêtements comme les pantalons, les jupes… l’important c’est que le vêtement en question ne soit pas trop fin. Sinon, il faut mettre en plus une pièce de tissus polaire entre les deux faces ou de la ouate afin que la couverture soit plus chaude ou le tapis assez confortable! Vous pouvez aussi utiliser cette technique pour assembler vos chutes de tissus…Bref, à chacun de trouver la version de la couverture qui lui convient!

J’espère que ce DIY vous aura plus et vous servira dans vos projets de transformation de vêtements ou dans l’utilisation de vos chutes de tissus! N’hésitez pas à me montrer vos réalisations si vous utilisez mon tutoriel!

Couture

La collection « bout de tissus » s’agrandit…

Je vous en ai parlé de nombreuses fois dans des articles, lorsque je fais de la couture, je produis des chutes de tissus, et comme je déteste jeter, je les garde précieusement dans une malle (assez grande et profonde…). Au fur et à mesure de mes créations je mets les petits bouts de tissus dedans et pour vous dire la vérité je les oublie un peu! Et puis au bout d’un moment, je me fais violence et je me dis que si je les ai gardé ce n’est pas pour rien! 

Alors dans ces moments là c’est un peu la folie dans mon atelier je ressors ces fameux bouts de tissus et je fais des tas où je « range » ces chutes de diverses tailles et divers coloris.

C’est ensuite parti pour un jeu d’association de tissus!

assemblage tissus

L’assemblage des bouts de tissus terminé, j’obtiens de très jolis tissus colorés et originaux.

L’année dernière j’avais déjà commencé cette collection de produits réalisés dans ce type de tissus, en faisant des jupes asymétriques à taille élastique. J’avais beaucoup aimé le résultat.

Les produits obtenus de cette manière sont vraiment uniques : certains tissus étant de la récupération et l’assemblage des chutes étant guidée par mon envie/inspiration, ce sont des modèles qui ne pourront jamais être reproduits à l’identique!

Et selon la taille de l’assemblage, il est possible de réaliser de plus ou moins grandes créations. Pour moi, par exemple, j’ai réalisé une jupe portefeuille grâce à l’association de ces chutes de tissus :

jupe portefeuille bout tissus dosEn plus d’être de la « récupération de neuf » (terme employé un jour par une cliente lors d’un marché de Noël en voyant mes écharpes en polaire), j’ai aussi utilisé un biais de récup, bref, ici c’est une création zéro déchet! Les chutes de cette jupe étant ensuite réutilisées pour les autres modèles .

jupe portefeuille bout tissus

Pour agrandir cette jolie collection, je vous propose donc des snood et faux col d’hiver, qui sont d’ors et déjà en ligne dans la boutique.

Voici quelques exemples en photos de ces nouveaux modèles colorés et uniques : 

snood coeur et point détail snood étoile et rond bout tissus

 faux col all things modèle 2 faux col bout tissus violet détail

faux col all things modèle 1

faux col cercle et etoile modèle 2 détail faux col coeur et point modèle 1 détailfaux col coeur et point modèle 2

Vous pouvez retrouvez les détails des modèles en cliquant sur les photos ou ici : le Royaume de Physalis boutique en ligne.

J’imagine déjà une question qui apparaît lors de votre lecture, qu’aie je donc fait avec les chutes de ces créations « chutes de tissus »?? c’est un peu une cercle vicieux finalement, parce que même les chutes de chutes peuvent être utilisées!! et bien, les petits bouts ont été utilisés pour rembourrer un boudin de fenêtre, les plus grands sont mis de côté dans ma malle à chutes. Bref, j’ai encore de quoi vous faire de jolis produits uniques, colorés et originaux!!

Si vous êtes toujours à la recherche d’idées pour utiliser vos chutes de tissus n’hésitez pas à lire les articles du blog dans la catégorie Idées-Astuces ainsi que  le tableau Pinterest  « avec chutes de tissus ».

Que pensez vous de cette collection? Quels produits souhaiteriez vous voir réalisés de cette manière?

Couture, Récup

En avril…

… ne te découvre pas d’un fil! 

Voici quelques accessoires printaniers disponibles dans ma boutique pour se préserver du froid en attendant les beaux jours!

guêtre jean 1

Des guêtres réalisées à partir de jambes de pantalons en jean, avec des appliqués papillons, fermées par laçage pour adapter le modèle au tour de mollet. C’est un accessoire élégant, permettant d’agrémenter une tenue, de tenir chaud, et en plus c’est un accessoire récup’ : du recyclage de vêtements pour minimiser les déchets!

écharpe polaire tons rose

Une écharpe colorée réalisée en assemblant des chutes de polaires. Elle est composée de morceaux couleurs rose, parme, violet, gris, écru… C’est un accessoire indispensable contre la fraîcheur!

faux col lainage dentelle4

Un joli faux col réversible, fermé par un bouton, qui possède une face polaire et une face en lainage décoré de dentelles. Encore un accessoire utile, pratique, chaud, réalisé en recyclant un vêtement, ici une jupe en laine.

snood forme bordeau3

Le snood est la version fermée du faux col ou des écharpes. Composé de polaire pour une face et d’un coton fantaisie coloré sur l’autre face, il égaye une tenue tout en maintenant le cou au chaud!

Et vous, quel est votre accessoire anti froid fétiche?

Couture, Récup

Un faux col récup pour l’hiver – une garde robe éco responsable

Un faux col récup pour l'hiver - une garde robe éco responsable

Une nouvelle année commence, c’est le moment pour chacun de réfléchir à ses résolutions, à ses projets, à ses envies, mais aussi à l’impact de nos actions, par exemple à l’impact de nos achats vestimentaires. Savoir comment est réalisé tel ou tel tee shirt? où? par qui?… De nombreuses questions qui peuvent vite venir à nous,…il y a de quoi perdre la tête!

Si vous êtes intéressé(e)s par cette thématique, Natasha du site les échos verts, organise un éco défi vers une garde robe éco éthique pour le mois de janvier pour se sensibiliser et avoir un dressing éco responsable.

Comme vous avez pu le constater, je suis quelqu’un qui ne jette rien, que ça soit pour les vêtements, les accessoires, ou autre, et cet éco défi mis en place par Natasha me parle beaucoup.

Je vous ai déjà présenté des produits réalisés en transformant des vêtements, et je vous parle aujourd’hui ma dernière création récup de l’année 2014 : un faux col.

Un faux col récup pour l'hiver - une garde robe éco responsableCe joli faux col est réalisé dans une jupe en lainage pour une face, et d’un tissus polaire pour la deuxième face. Pour décorer la face en lainage, j’ai cousu des morceaux de dentelles anciennes qui ont été réalisées à la main.

 

Pour fermer le col, une bride élastique et 2 jolis boutons, ce qui permet de rendre ce faux col réversible.

Un faux col récup pour l'hiver - une garde robe éco responsableUn faux col récup pour l'hiver - une garde robe éco responsable

Grâce à la transformation de vêtements, nous pouvons obtenir de jolies créations uniques, personnalisées,mais aussi de limiter l’impact de notre consommation sur l’environnement.Un faux col récup pour l'hiver - une garde robe éco responsable

En 2015, je compte bien continuer dans cette voie!

 

 

Et vous, vous vous lancez (bonne idée, le site de Natasha peut vous aider!)? vous continuez (alors j’ai hâte de voir vos créations!)?

Physalis

Si vous souhaitez le modèle de faux col proposé dans cet article, vous le trouverez dans la boutique A Little Market du Royaume de Physalis, en cliquant sur le lien : Faux col réversible.

Couture

De la couleur contre le froid : snood tout chaud!

De la couleur contre le froid : snood tout chaud!

Avant de vous montrer les nouveaux modèles de guêtres, je vous montre mes derniers nés : deux jolis snood tout chaud pour protéger du froid!

J’aime la fantaisie, la couleur, les fleurs…j’avais envie de faire des créations correspondant à cela, car l’hiver, le froid…ça ne doit pas être signe de tristesse, de couleur sombre, rien ne vaut la couleur et la gaieté!

Ces deux modèles de snood sont réalisés dans un polaire écru, tout doux, et des tissus fantaisie : un en liberty l’autre en tissus étoilé. Ils sont réversibles, des appliqués décorent la face de polaire. La hauteur est d’environ 33 cm et la longueur, pliée, est d’environ 36 cm.

Si cela vous plait vous pouvez retrouver le snood « collier de fleurs » et le snood « la bonne étoile », dans la boutique A Little Market du Royaume de Physalis!

Bonne journée!

Physalis

Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!
Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!Snood "la bonne étoile" et snood "collier de fleur", disponibles!

Snood « la bonne étoile » et snood « collier de fleur », disponibles!