Cuisine

Velouté de butternut, pommes et cacahuètes

J’aime beaucoup la butternut. J’en ai fait pousser l’année dernière dans le jardin mais ça n’a pas fonctionné. Je crois qu’il y a eu trop de concurrence entre les pieds de courges que j’avais dû planter trop serrés. Cette année, je retenterai, et j’espère que cette fois, j’en aurais plein, miam!

butternut

Heureusement, j’ai tout de même pu m’en procurer chez des maraîchers du coin. Cette variété ancienne de courge est si fondante et si douce que je ne me lasse pas d’en consommer. Elle se cuisine aussi bien en recette salée que sucrée, mais je l’utilise la plupart du temps pour des plats salés. En gratin, en purée, en soupe, farcie, rôtie au four…seule ou accompagnée d’autres légumes, d’épices, elle est toujours appréciée! Même Bébé consomme de la butternut et il adore ça!

Je vous avais déjà proposé une recette dans laquelle figurait de la butternut (curry de légumes au lait de coco), je récidive aujourd’hui en vous proposant un velouté de butternut, de pommes et de purée de cacahuètes.

velouté bol

J’avais deux pommes qui s’abîmaient dans le légumier, j’ai décidé de les associer à la butternut pour faire une recette un peu sucré/salé. J’y ai ajouté de la cacahuète. Très souvent j’ajoute de la purée de cacahuète à mes soupes ou purées à base de courges. Je trouve que c’est une agréable association.

Ingrédients

ingrédient velouté

Pour une entrée pour 4 personnes, il vous faut : 

  • Environ 200g de butternut
  • 2 pommes de taille moyenne
  • un demi oignon
  • de la purée de cacahuètes
  • de l’eau
  • de l’huile d’olive
  • du sel et du poivre

Préparation

  • Éplucher les légumes et fruits.
  • Les faire revenir dans une sauteuse ou un faitout, avec un peu d’huile d’olive.

faire revenir les légumes

  • Ajouter de l’eau de façon à recouvrir les légumes/fruits. Couvrer.

ajouter eau

  • Laisser mijoter en remuant de temps en temps pendant environ 30 min. Ajouter de l’eau si besoin.
  • Ajouter 1 cuillère à soupe de purée de cacahuète dans votre préparation. Si vous souhaitez un goût plus prononcé, mettez en 2 cuillères à soupe.

ajouter purée cacahuète

  • Saler et poivrer la préparation si vous le souhaitez.
  • Égoutter vos légumes en mettant de côté le jus récupéré, il vous servira pour la suite.
  • Mettez vos légumes dans un mixeur avec un peu de jus de cuisson. Mixer.

mixer

  • Ajouter encore un peu de jus si besoin afin d’obtenir la consistance d’un velouté.
  • Servez chaud.

velouté

Bon appétit!

Astuces

  • Conserver les épluchures de vos légumes pour faire de futurs bouillons.
  • Garder les graines de courges pour les consommer, les donner aux oiseaux l’hiver ou pour les semer l’année d’après (attention cependant si vous avez semé vos courges avec d’autres variétés, les graines obtenues peuvent donner des hybrides).
  • Si vous avez des pommes bio chez vous, vous pouvez garder les épluchures pour en faire de la confiture de pelures de pommes ou des chips de pelures de pommes.
  • Si vous n’avez pas utilisé tout votre jus de cuisson, mettez le de côté, il pourra vous servir dans l’élaboration d’un autre plat. Au réfrigérateur, le jus filtré se conserve dans un bocal hermétique pendant environ 4 jours. Vous pouvez aussi le congeler.

Et vous quelle est votre recette préférée avec la butternut?

 

Cuisine

Confiture de cheveux d’Ange

Cela faisait plusieurs mois qu’elles attendaient dans une étagère de la maison. Depuis que je les avais récolté fin septembre début octobre, j’attendais le bon moment pour cuisiner les courges de Siam. C’est la première fois que j’en semais à la maison. Mes parents en avaient déjà produit il y a plus de vingt ans de cela, je savais que l’on pouvait faire de la confiture de cheveux d’Anges avec et que c’était très bon. Je me rappelle les gâteaux que maman faisait avec cette confiture, un vrai délice!

Lorsque j’ai pu récupérer des graines, je les ai semé, je les ai vu courir dans la haie et grossir, et maintenant me voici avec des courges de Siam à transformer en confiture. Pour préparer ces courges, il faut attendre quelques mois après la récolte. Ce weekend, avec ces températures plus froides, c’était le bon moment de cuisiner quelque chose qui réchauffe!

Etant donné le nombre de fruits récoltés, je n’ai pas pu tout faire en même temps, je n’avais pas assez de temps ni de place dans ma bassine à confiture pour tout faire d’un coup.

Je vous livre la recette :

Ingrédients 

  • 1 courge de Siam
  • Du sucre blanc ou roux (c’est mieux)
  • Du miel
  • 1 ou 2 oranges
  • 1 bâton de cannelle (facultatif)
  • 1 gousse de vanille (facultatif)

ingrédient confiture cheveux ange

Préparation

  • Faire rebondir la courge de Siam, sur le sol, plusieurs fois, afin de permettre à la chair de se décoller de l’écorce.
  • L’écorce de la courge étant très dure, il ne faut pas utiliser de couteau pour l’ouvrir. Pour cela, donner un choc plus violent en faisant tomber la courge à terre. De cette manière, l’écorce de la courge va se fendre et vous aurez accès à la chair.
  • Racler la chair et la laver soigneusement, jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de mousse.

récupération des graines de siam

  • Si vous en avez la possibilité, gardez des graines afin de les semer à la prochaine saison (Attention, c’est une courge qui coure beaucoup et prend beaucoup de places. Si vous plantez différentes espèces de courges les unes à côté des autres, et que vous récupérez les graines des fruits obtenus pour les semer l’année suivante, cela peut vous donner des fruits hybrides).
  • Faire cuire la chair obtenue dans de l’eau salée, jusqu’à ce qu’elle soit tendre.

cuisson à l'eau salée

  • Égoutter et écraser à la fourchette afin d’obtenir des filaments. Ce sont les « cheveux d’anges ».

chair obtenue

  • Peser la chair afin de pouvoir calculer la quantité de sucre et de miel à mettre. Dans mon cas, pour 2 kg de chair, je mets 1 kg de miel et 500 g de sucre. J’ajoute ensuite le jus et la pulpe de 2 oranges.

miel sucre orange et courge

  • J’ai ensuite laissé macérer le tout une nuit, n’ayant pas eu le temps de tout faire le même jour. Cette étape est facultative, vous pouvez enchaîner la cuisson directement.

avant cuisson

  • Laisser cuire le mélange jusqu’à ce que la couleur de la chair devienne ambrée. Bien remuer lors de la cuisson. Il y a peu de liquide donc à la fin de la cuisson, il faut faire attention que les fils ne collent pas sur la bassine à confiture.

cuisson terminée

  • Une fois que la cuisson est terminée, mettre en pot, en tassant bien.

mise en pot

  • Selon différentes sources, il faut attendre environ 8 jours avant de consommer. Cela permet à la préparation de libérer toute sa saveur.

Je vais donc attendre encore un peu avant de les utiliser pour faire des gâteaux. Je peux déjà vous dire que je l’ai goûté avant de la mettre en pots et c’était exquis!

J’ai lu qu’il était possible de la préparer aussi comme de la choucroute. Je testerai peut être un jour…

Bon appétit!