Ma démarche zéro déchet – les serviettes hygiéniques lavables

Je continue cette petite série d’articles sur la mise en place de ma démarche zéro déchet au quotidien, après les mouchoirs, lingettes et serviettes de tables. Forcément, lors de ma réflexion sur la diminution des déchets, il fallait aussi prendre en compte les protections périodiques lavables. 

panier avec serviette hygiénique lavableMes protections périodiques lavables bien rangées dans un panier en jean récup fait maison

Après avoir arrêté mouchoirs en papier, coton jetables etc, dans la salle de bain il ne restait plus grand chose à éliminer. Quand je me suis rendue compte que finalement, la poubelle ne servait qu’à ça dans la salle de bain, j’ai décidé de l’éliminer de cette pièce. C’était le moment de faire des recherches sur les alternatives plus écologiques et économiques. Ma décision a été de partir sur des serviettes hygiéniques lavables. En coton bio forcément. Je les voulais simple et j’ai trouvé une marque qui m’a paru faire l’affaire.

serviette hygiénique imse vimse

L’achat d’un lot peut paraître cher, cependant, en regardant le prix du lot face au prix des paquets jetables achetés par an, finalement, on se rend compte que c’est abordable et rentable! Fini le paquet qu’on achète tous les mois, pendant des années! On achète ou confectionne le nombre de protections nécessaires et on est tranquille pendant des années!

Cela fait environ 1 an que je n’utilise que ça, et j’avoue que j’en suis satisfaite. Au début je ne savais pas trop comment m’y prendre pour le lavage, mais j’ai vite trouver la technique!

Je n’ai pas souhaité réaliser moi même mes protections lavables, mais je pense que si je devais un jour (?) remplacer celles que j’ai, je testerai probablement.

modèle serviette hygiénique

Si vous souhaitez faire vous même vos serviettes hygiéniques lavables, j’ai repéré un tutoriel que je trouve très bien et qui en plus est dans l’esprit récup. Il a été réalisé par Gaëlle du blog Better Than Butter, elle utilise du matériel qu’elle avait autour d’elle pour réaliser ces jolies serviettes. Vous pouvez si vous le souhaiter ou préférer, remplacer la partie éponge de son modèle par du tissus imperméable PUL.

Un autre DIY très facile aussi, celui de Clémentine la Mandarine, pour fabriquer soi même ses protèges slips avec aussi du tissus de récup. Je pense que je testerai celui la quand j’en aurai besoin!

Enfin, pour aller plus loin dans la réflexion, dans votre réflexion, n’hésitez pas à aller lire l’article d’Echos verts, relatant l’expérience de Natasha face aux serviettes lavables. Je le trouve très intéressant, il y a des astuces, des liens vers des boutiques vendant ce genre de produit…

Quelle est votre expérience face aux protections périodiques? pensez vous passer à des protections plus saines et écologiques?

Publicités

12 réflexions sur “Ma démarche zéro déchet – les serviettes hygiéniques lavables

  1. Je suis étonnée que tu ne te sois pas lancée dans la couture des serviettes hygiénique. Je ne suis pas aussi calée que toi en couture, mais je m’en suis fait quelques unes il y a pas mal d années et elles résistent toujours. C est une vraie bonne idée écolo!

    Aimé par 1 personne

      1. Je faisais les couches lavables de mon fils, donc j’ai utilisé les mêmes tissus: des chutes de chanvre hyper-absorbant et de tissu imperméable très souple. Ceci dit, je n’aurai peut être pas commandé du tissu pour le peu dont j’ai eu besoin.
        Mais c’est peut être quelque chose qui peut intéresser tes clientes, non?

        Aimé par 1 personne

  2. Pas forcément besoin de PUL non plus. Le PUL ne se lave pas à haute température, ça peut macérer, pour moi c’est une fausse bonne idée. Celles que je suis en train de faire en ce moment je mets flanelle, éponge, et un insert synthétique à l’intérieur. Le côté pratique et joli compte aussi car c’est pour une jeune fille 😉

    Aimé par 1 personne

      1. Le PUL est un tissu imperméable. Il est utilisé pour ce genre de choses car il a l’avantage d’être très aussi souple qu’un tissu classique avec un extérieur jersey.
        Je lave tout à 40°, pas de traitement de faveur pour les serviettes hygiéniques. Donc pas de problème avec le PUL. Mais effectivement ce n’est pas indispensable, je n’en mettrai probablement pas la prochaine fois 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Dans les modèles que j’ai acheté il y a du PUL, je les lave à 60 ° sans pbm. Par contre, j’ai du mal à imaginer, ça ne risque pas de traverser si il n’y a pas de tissus imperméable??

        J'aime

      3. Ce n’est pas le PUL qui absorbe, c’est tout le reste. Le PUL vise à garder l’étanchéité, mais si il y a suffisamment de matériaux absorbants pas besoin. Pour ma fille là, je fais : flanelle,zorb (matériau absorbant), éponge de bambou).

        Aimé par 1 personne

Tu peux laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s