Zéro déchet

Le zéro déchet dans la salle de bain et nous

Dans la modification de nos habitudes quotidiennes pour une vie zéro déchet, nous cherchons des alternatives plus durables et moins génératrices de déchets, aux consommables et objets de notre quotidien, qui arrivent en fin de vie.

Dans la salle de bain, nous avons troqué au fur et à mesure, nos produits et cosmétiques pleins de déchets et de composants chimiques nocifs pour la santé, pour utiliser des produits plus simples, avec le moins d’ingrédients possibles et des produits lavables.

Je propose de découvrir ici où nous en sommes dans notre cheminement vers un quotidien plus sain et minimaliste.

Pour la toilette

Il y a plus de 4 ans, avant que je regarde plus attentivement les compositions des produits de toilette et que je ne me rende compte que vivre une vie zéro déchet était une action de plus pour protéger la planète, j’avais une bouteille de shampoing doux, une bouteille de shampoing traitant pour mon problème de dermite séborrhéique, une bouteille d’après shampoing, une bouteille de gel douche, un savon pour les mains dans la salle de bain, un gel intime… et Mister Physalis avait aussi son shampoing et son gel douche! Bref, ça fait plein de bouteilles, plein de place utilisée, plein de déchets et de saletés sur le corps… et puis à cette époque nous étions en appartement…nous revenions chez nos parents le weekend, donc pour éviter de devoir emmener tout ça, nous avions parfois un exemplaire de gel douche ou autre qui restait chez eux…

soins

Une fois installés dans notre maison et les bouteilles terminées, nous avons finalement changé notre façon de voir les choses et simplifié le tout!

Maintenant pour Mister Physalis et moi même, nous avons un savon doux surgras qui remplace gels douches et gel intime, nous utilisons aussi ce savon pour la toilette de Bébé (corps et cheveux).

Pour le shampoing, Mister Physalis et moi, utilisons le même aussi. Nous avons essayé différents types, des solides ou non. Nous sommes revenus à un shampoing liquide, malheureusement pas toujours clean. Le problème pour moi, je ne trouve pas de solutions pour ma dermite séborrhéique, après avoir testé différents shampoing, je suis maintenant à un shampoing anti pelliculaire en attendant de trouver LE shampoing sain et zéro déchet qui va mettre KO mon problème de peau…

Pour le soin

Comme pour les shampoings et gels douche, pour le soin du visage et du corps, j’avais différentes crèmes pour différents usages, des tubes de gommages, de masques… Dès que tout fut vide, j’ai échangé les crèmes par des huiles végétales bio, des eaux florales, huiles essentielles et de l’eau micellaire. L’avantage des huiles végétales, eaux florales et huiles essentielles, c’est qu’elles peuvent servir aussi en cuisine, pour le ménage ou les animaux. Elles conviennent aussi à toute la famille (sauf les huiles essentielles que je n’utilise pas sur Bébé).

Les gommages et les masques sont réalisés avec des ingrédients présents dans le placard de ma cuisine, avec parfois ajout d’argile.

Nous utilisions depuis maintenant plusieurs années de la pierre d’Alun, mais tout récemment nous sommes passés au déodorant fait maison (tutoriel d’Antigone XXI) et à l’huile essentielle de palmarosa.

déo

Cas à part, la crème solaire est toujours présente, il y a peu d’alternatives saines pour se protéger du soleil.

Pour Bébé, j’utilise pour le soin du liniment, du beurre de karité et des eaux florales. Nous avions dû acheter, sous conseils de la pédiatre, des crèmes pour un eczéma, vers 4 ou 5 mois, et pour retirer les croûtes de lait, vers 9 mois, mais finalement, nous nous en sommes peu servis et nous avons regretté l’achat…

Pour les dents

De ce côté, le changement est beaucoup moins flagrant que pour le shampoing ou le gel douche. Nous sommes passés de dentifrices de supermarchés à des dentifrices vendus en pharmacie. Puis, lorsque j’ai découvert un dentifrice solide, nous avons tenté l’expérience. Le concept me plaisait et me plait beaucoup, mais à l’utilisation, je n’ai pas vraiment aimé. J’ai commencé à avoir mal aux dents à ce moment là. Je ne sais pas si c’était juste une coïncidence. Je n’ai pas testé de recettes fait maison encore, nous sommes restés à un tube de dentifrice bio, qui pour le moment me convient très bien. Mais le tube reste toujours là et sera toujours un déchet …

Niveau brosses à dents, nous finissons actuellement nos dernières brosses en plastique pour tester enfin les brosses en bambou. J’ai eu beaucoup de mal à me décider à changer pour des brosses plus écologiques et respectueuses de la planète parce que je change de brosses à dents quasiment tous les mois, alors niveau budget, je ne sais pas encore si la brosse en bambou fera l’affaire. Nous verrons bien!

Pour la brosse à dents de Bébé, étant encore tout petit, nous avons choisi d’acheter un lot de petites brosses pour différents âges, pour soulager des poussées dentaires, mais aussi pour l’apprentissage de brossage. Nous n’avons pas trouvé l’équivalent en bois. Une fois que Bébé saura se brosser les dents, et si nous sommes satisfaits de nos brosses en bambou, il en aura une version enfant.

Le maquillage

Pour cette partie (qui me concerne uniquement!), je n’ai pas encore fait un véritable choix. J’ai jeté ce qui était vieux dans mon stock, j’ai gardé quelques produits, mais j’ai acheté un mascara, une ombre à paupières et un rouge à lèvres bio. Je n’ai pas encore suffisamment poussé mes recherches mais je réfléchis de plus en plus à fabriquer moi même mon maquillage. Après, je ne me maquille que très rarement, donc je suis loin d’avoir terminé ce que j’ai déjà!

maquillage

J’ai encore un démaquillant bio que je vais finir avant de passer au démaquillage à l’huile végétale.

Il me reste aussi quelques vernis et dissolvant qui va avec. Je n’arrive pas encore à les éliminer!

Les accessoires jetables évincés de la salle de bain

Je vous en ai déjà parlé lors de précédents articles, hormis pour les couches lavables, le remplacement des produits jetables en produits lavables et durables a été assez facile à la maison. J’ai tout d’abord commencé par reprendre les mouchoirs lavables que j’utilisais lorsque j’étais enfant, puis je m’en suis confectionnée d’autres dans des draps.

mouchoirs

Ensuite, ce fût le tour des lingettes démaquillantes de faire leur apparition. Pour me démaquiller, pour me nettoyer le visage, elles sont parfaites. Je vous livrais dans différents articles, mon expérience, et un tutoriel pour en faire vous même. Vous pouvez aussi retrouver les modèles que je vends dans la boutique ici.

lot lingette rose rétro recto

J’ai remplacé les protections périodiques jetables par des serviettes hygiéniques lavables, fait maison ou non. Je vous avais parlé de mon expérience et des modèles que je me suis fabriqué dans des articles précédents. Elles me servent à chaque cycle, j’ai dû utiliser des jetables uniquement après mon accouchement : le nombre de serviettes était limité, mon temps bien chargé et j’étais assez à la traîne niveau lavage … Sinon, elles tiennent le coup et sont bien efficaces! J’ai même augmenté mon stock pour des protections intimes fait maison.

shl terminées

Enfin, pour Bébé, nous avons pour le moment un mixte entre couches lavables et couches jetables. Et il a ses propres lingettes lavables, dans un format plus grand que celles que je m’étais confectionnée.

troisième modèle de couche

J’ai aussi terminé mon stock de limes à ongles jetables, et je l’ai remplacé par une lime en verre de poche. Je la trouve parfaite! je me demande pourquoi je n’y ai pas pensé plus tôt.

brosse à dent et lime

Ce qu’il reste

Il y a des choses que je n’ai pas changé, parce qu’elles ne sont pas usées. Et tant qu’elles sont encore utilisables, je vais les utiliser jusqu’au bout! C’est le cas notamment des peignes en plastique, brosses à cheveux (sauf Bébé qui a la sienne en bois, la chance!), des élastiques pour cheveux ou encore des pinceaux de maquillage.

brosses bébé

Bilan

Cet article m’a permis de faire le point sur les changements engendrés par notre désir de diminuer nos déchets, préserver notre santé et la planète, et je peux voir à quel point nous sommes différents d’il y a 4 ou 5 ans. Et cela me plait de voir que nous évoluons dans notre mode de vie, que rien n’est figé et que nous avançons petit à petit vers une version de nous qui sera encore mieux!

Grâce à cette démarche, nous avons gagné en place dans la salle de bain, nous avons gagné en temps puisqu’il y a des choses que nous n’achetons plus : mouchoirs, lingettes, limes à ongles, serviettes intimes. Cela nous a aussi permis de faire des économies sur certaines choses et donc d’acheter certains produits un peu plus chers. Mais ce que nous achetons pour notre toilette et nos soins, nous ne les trouvons pas toujours au même endroit, pour cela c’est un peu plus contraignant. Nous nous sommes organisés différemment, et le plus souvent, il faut l’avouer, les achats se font en ligne.

Il reste encore des choses à modifier, notamment remplacer les bouteilles de shampoing et autres flacons en plastique, et définir la brosse à dents qui nous convient le mieux… Mais nous avons bien avancé dans notre démarche. Je souhaiterai pouvoir faire encore plus en faisant moi même, par exemple le maquillage, le liniment ou le shampoing. Seulement parfois, avec le prix de revient et le temps que ça prend de tout faire soi même, ce n’est pas intéressant. Cela me fait rebondir sur un très bon article écrit par Natasha d’Echos verts sur l’autonomie et le fait de faire soi même ou non, je vous le conseille!

Et vous, quelles sont vos astuces zéro déchets pour la salle de bain?

 

Publicités

10 réflexions au sujet de “Le zéro déchet dans la salle de bain et nous”

  1. Bonjour et merci pour cet article très intéressant ! C’est vrai que la démarché zéro déchets demande un peu plus de travail et d’investissement, mais elle vaut la peine bien sûr 😉 Dans notre salle de bains nous utilisons Mr et moi, les mêmes shampooing et gel douche ainsi qu’un savon à l’huile de cade et d’olive. L’odeur surprend au début, mais ces produits sont naturel et excellent pour la peau et les cheveux. Pour le maquillage je n’en utilise que très rarement et je ne me suis pas encore lancée dans la fabrication de produits de toilette maison 😉 J’ai conscience qu’il nous reste encore bcp à faire, mais petit à petit, on y arrive ! Bon week-end et à bientôt.

    Aimé par 1 personne

    1. De rien! Effectivement ça en vaut la peine, mais parfois nous devons choisir ce que nous pouvons faire nous même. Je ne connais pas de savon à l’huile de cade, je vais regarder! Il y a toujours à évoluer, mais ce qui est important, c’est de voir tout le chemin que nous avons fait! Bonne journée et bon weekend!

      Aimé par 1 personne

  2. Pour la crème solaire, il y a des crèmes respectueuses des coraux et de la vie marine (quand on va se baigner dans la mer). C’est déjà mieux que des crèmes solaires qui empoisonnent les poissons!

    Aimé par 1 personne

  3. C’est chouette toutes ces initiatives. Pour le maquillage (et autres cosmétiques bio), ma blogcop « Kill Me I’m Ugly » en connaît un rayon et est de bon conseil.
    De mon côté (j’ai encore beaucoup à faire), j’ai acheté des lingettes lavables pour me démaquiller (quel gain d’énergie!), un blaireau et de la mousse pour mon homme (on évite le spray en alu…), de grosses bonbonnes de gel douche et shampoing bio pour toute la famille…mais c’est à peu près tout. Tout nouveau maquillage que j’achète (j’en ai peu – les seuls que j’ai eu quasi ont été fournis par la box évidence, excellente au passage), est bio du coup. Je n’ai jamais eu 30,000 crèmes et onguents…le dentifrice est bio aussi, comme le deo (essai raté avec du deo solide). Je n’ai jamais réussi à passer aux couches lavables, j’essaierai peut-être pour bebe2 mais j’ai des appréhensions ! Je rejoins ce que tu dis, le problème c’est que souvent on doit passer par plusieurs sites ou commander sur internet et du coup ça pollue quand même bien la planète…perso je passe par Bebe Au Naturel qui a quasi tout et qui est bien. Un jour j’arriverai peut-être à tout faire moi-même, on ne sait jamais?! Bon avancement dans le « moins de déchets! »

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton témoignage! Bébé au naturel est aussi un site où je commande. Malheureusement dans mon cas je ne trouve pas tout dessus. Je vais aller voir le blog sur le maquillage, ça me sera utile! Mr a eu aussi un blaireau et savon avec son rasoir coupe chou en cadeau d’anniversaire, mais la composition du savon n’est pas terrible. Pour les couches lavables il faut s’organiser…mais question fuite ce n’est pas forcément pire que les jetables chez nous… bon cheminement zéro déchet à toi aussi!

      Aimé par 1 personne

Tu peux laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.