Vie à la campagne

Mon quotidien #2

Aujourd’hui, pour le deuxième épisode de « Mon quotidien », découvrez ce qu’il y a dans mon potager!

P1210538
Pois, fèves, choux, salades, oignons, échalotes, ail, fraises, œillet d’inde…
P1210580
Carottes, choux verts, choux frisés, salades, radis, pomme de terre…
courges
Plants de cucurbitacées
P1210559
Sauge

Chaque route est placée de façon à ce que les plantes soient bien associées, le tout pour une meilleure harmonie et production.

Poireaux, choux raves sont absents sur ces photos… mais chaque légume est attendu avec joie et envie par tous les habitants de la maison! ce qui n’est pas consommé par les habitants humains sont donnés aux poules et aux oies! les petits rongeurs, entre autres, viennent parfois se servir eux même! Et ce qui n’est pas consommé du tout, va au compost…

De la cuisine en perspective!

 

Vie à la campagne

Mon quotidien #1

Il est rare que je parle de ma vie quotidienne dans les articles de mon blog. Souvent je vous parle de mes dernières créations, de mes projets en cours, je vous propose parfois des DIY et des idées de créations. Certains de mes articles relatent par moment de mon expérience face à tel  ou tel produit que je confectionne pour moi ou pour vous, mais je ne vous parle quasiment jamais de ma vie hors Royaume de Physalis.

Et aujourd’hui j’ai envie de créer une nouvelle rubrique, une rubrique qui vous montre ce qui m’entoure au quotidien, ce qui fait ma vie chaque jour. 

Ici, ça ne sera pas vraiment un texte détaillé mais quelques photos de temps à autre…

Loin de moi l’intention de vous raconter en détail toute ma vie! juste vous proposer des images de mon quotidien..

Mon lieu de vie, je le partage : 

chat hérisson
Chat et hérisson
chat sif
On est bien dans la maison!
couple de gournay nain
Couple de poule de Gournay naine
oie normande et bavent
Famille Oie Normande et de Bavent
poule et son poussin
Gournay naine et son poussin
poussins gournay
Poussins de Gournay
poule gournay
Poule de Gournay

Et c’est un partage heureux!

Idées-Astuces, Vie à la campagne

Protègeons la biodiversité – Abriter les insectes

Aujourd’hui je souhaite vous présenter un sujet différent de ce qui est abordé d’habitude ici. Pas de couture, pas de tissus, pas de vêtements transformés. Un sujet qui fait parti intégrante de ma vie (parce que je suis tombée dedans quand j’étais petite!), et que je ne vous dévoile que très rarement sur ce blog : La protection de la biodiversité. C’est effectivement un très grand et vaste sujet qui me touche beaucoup, mais je ne compte pas vous faire un essai là dessus, ici, non non!! Par contre, j’avais envie de vous parler d’un projet qui me tenait à cœur et que je souhaitais réaliser.

loger et abriter les insectes au jardin

Lors de mon installation dans ma nouvelle maison, je me suis mise en tête de tout faire pour accueillir la biodiversité chez moi. Je souhaitais, et je souhaite toujours, créer des espaces où plantes pourraient être conservées et pourraient pousser librement, où les petits mammifères pourraient se réfugier, où les insectes pourraient être à l’abris, où les oiseaux pourraient se reproduire,…bref un ensemble de zones de protection, de préservation, de conservation de la biodiversité.

Je n’en suis qu’au début de ce projet, de nombreuses choses sont à réaliser et aménager dans une maison à rénover demande du temps! Et puis je reste avec mes principes, c’est à dire réaliser un maximum de choses en récupérant des objets, en les détournant. J’ai déjà pu installer dès le début dans ma maison des nichoirs et une mangeoire!

Et puis, ce livre est arrivé entre les mains de mon papa : Loger et abriter les insectes au jardin de Vincent Albouy et André Fouquet. 

Avec ce livre en main, je m’intéresse aux gîtes et hôtels à insectes. Ce sont des abris composés de différents éléments permettant d’accueillir de nombreuses espèces d’insectes, selon leurs préférences et besoins.

Coccinelles, abeilles, perces oreilles, bourdons, papillons…selon les matériaux que l’on installe peuvent y trouver refuges.

En récupérant des morceaux de bois à tiges creuses, des bûches que l’on perce, des briques creuses, de la paille, du mortier friable, des pots, des coquilles vides, du carton… on peut réussir à faire un bel abri pour le jardin et un gite très utile pour les insectes!

Voici le mien, presque terminé!

gite à insectes maison Je souhaite compléter le tour de l’abri en pierre, pour les insectes et petits animaux. Il manque aussi les trous des différents diamètres dans les blocs en bois, ainsi que le mortier friable à mettre dans des cases des briques creuses.

hotel insectes fait maison

Le gite a été installé en janvier, j’espère qu’il accueillera cette année de nombreux habitants!

Il est aussi possible de réaliser de mini abris, pour les personnes ayant peu de place, une terrasse ou un balcon. Et c’est un refuge qui est peu coûteux, beaucoup de matériaux étant récupérables dans la nature!

Si vous êtes intéressé(e)s par le sujet, voici des liens de sites que j’ai sélectionné pour vous aider à construire votre propre refuge à insectes : 

Et voici mon tableau pinterest avec des idées de modèles d’abris : 

https://fr.pinterest.com/royaumephysalis/abris-animaux/

Avez vous déjà créer des refuges pour animaux?