L’histoire d’un paillasson – DIY

Je suis sûre que vous avez constaté que je suivais certains principes dans ma vie quotidienne : je souhaite réaliser au maximum les objets, accessoires, produits qui me sont nécessaires, que ça soit pour l’alimentation, l’habillement,…

De cette manière, j’obtiens des produits uniques, adaptés à mes besoins et confectionnés avec des matériaux qui me plaisent et au maximum recyclés, des aliments que j’ai fait pousser dont je connais la provenance ou encore des plats que je cuisine dont je connais les ingrédients. C’est aussi un moyen de limiter la consommation et de diminuer les déchets qui nous entourent. Bien entendu il y a toujours des choses que je ne peux réaliser moi même dans ce cas, je choisis des produits locaux, artisanaux ou d’occasion selon ce que je dois acheter.

tapis d'entrée "récup" en jean

Récemment, il me fallait un tapis d’entrée pour ma maison. Je souhaitais pouvoir réaliser ce genre d’objet et utilisant mon stock de vêtements usagés, de tissus… J’ai trouvé différentes techniques, idées, sur le net, proposant des tapis en tissus noués, tressés, enroulés

matériel paillasson récup

J’ai opté pour un tapis réalisé dans des pantalons en jean, le tissus était plus épais et solide que mes chutes de tissus. J’ai aussi choisi de réaliser un tapis en enroulant des bandes de jean, je trouvais cela beaucoup plus joli, mais aussi cela m’a permis de choisir l’épaisseur du paillasson en découpant des bandes d’environ 2 cm de large.

pantalon découpé

J’ai ensuite enroulé les bandes en les cousant au fur et à mesure afin d’obtenir des ronds de différentes tailles.

rond de jean en cours

Cet enroulage peut être réalisé aussi avec d’autres types de tissus, avec des chutes. C’est le passage de la création très très long!

Dès que j’ai eu suffisamment de ronds, je les ai disposé sur un morceau de jeans, et j’ai ensuite collé les ronds ensembles et sur le tissus.

Une fois le tout assemblé, j’ai entouré le paillasson d’un ruban d’ameublement décoratif.

tapis d'entrée

    Je suis assez contente du résultat, maintenant, reste à savoir combien de temps le tapis va jouer son rôle! 

En conclusion, pour la réalisation de ce tapis, il m’a fallu : 

– environ 6 pantalons ( je n’ai utilisé que les jambes) ce qui est beaucoup, donc la réalisation avec des chutes est peut être plus intéressante.

4 aiguilles, qui sont toutes cassées ou tordues! une prochaine fois, il faudra que je trouve une autre technique de couture, ou des aiguilles peut être plus adaptées à l’épaisseur des ronds.

des nombreuses heures. Je n’ai pas compté le temps que cela m’a pris de couper, enrouler, coudre, coller, quoi qu’il en soit le travail était vraiment long.

Certes, en lisant ces points, la réalisation de ce tapis revient plus chère que l’achat d’un paillasson, MAIS cela m’a permis de faire quelque chose qui correspond à mes principes et unique! J’aime beaucoup cette méthode de bandes enroulées, avec certains des morceaux de pantalon, les fils donnent un gris/noir chiné très sympathique.

Et vous, réalisez vous les accessoires dont vous avez besoin? quelle création récup vous a demandé le plus de temps?

Publicités

2 réflexions sur “L’histoire d’un paillasson – DIY

  1. Je trouve que les paillassons sont assez mignons. Je fabrique des cravates chez moi et je pense qu’ils sont très utiles aussi! Cela me permet d’avoir un petit morceau du paterne dont j’ai besoin, quand j’en ai besoin! Merci pour cet article!

    J'aime

Tu peux laisser un commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s